HEIG-VD: le développement durable intègre la dimension patrimoniale

(source: Laboratoire de robotique et automatisation de la HEIG-VD)

Vendredi 15 juin 2012, en compagnie de ma collègue Anne-Catherine Lyon, la pause de la première pierre de l’extension de la HEIG-VD a représenté pour moi comme la fin d’un cycle. A deux semaines de la fin de mon mandat, ce projet exemplaire démarrait enfin, après une longue période de remise en question. En effet, une des premières décisions du Conseil d’Etat prises à mon arrivée en 2004 a été de renoncer à un projet d’extension trop coûteux (plus de CHF 70 mios). Des frais de concours et d’études pour CHF 5 mios ont alors été passés à pertes & profits. Depuis lors, les finances cantonales ont été assainies et c’est un projet plus modeste (CHF 16 mios) qui a été élaboré. Contrairement au précédent, le financement de ce projet est aujourd’hui assuré, comme l’exigent les dispositions de la nouvelle constitution cantonale entrée en vigueur le 14 avril 2003 (articles 163 et suivants), tout en intégrant les exigences du développement durable. En l’espace de huit ans, le Conseil d’Etat a réussi à replacer des priorités.

Bien sûr, depuis l’abandon de ce projet, le Canton n’est pas resté inactif. Il a rapidement trouvé des solutions en investissant le Centre Saint-Roch au coeur d’Yverdon-les-Bains. Puis il a relancé les réflexions pour une extension du complexe de Cheseaux-Noréaz plus modeste et respectueuse de l’architecture originale. En effet, cet édifice, construit en 1972, a été honoré du « Prix Béton » en 1981. Quarante ans plus tard, le bâtiment est entré de plain pied dans notre environnement bâti et dans notre patrimoine culturel. L’extension, reprenant la trame du bâtiment originel, préservera l’esprit du « monument » (pour reprendre le langage des historiens de l’art). Le bâtiment répondra évidemment aux exigences du développement durable: conception établie à l’aide de l’outil sméo (voir http://www.smeo.ch/), consommation minimale d’énergie, utilisation de matériaux recyclables et recyclés, soin particulier mis à la qualité du climat et au confort des utilisateurs.

Conformément à sa stratégie immobilière, avant de valider le projet d’extension, le Conseil d’Etat a demandé au Grand Conseil un crédit de CHF 30 mios pour l’assainissement énergétique du complexe de la HEIG-VD: isolation des façades et toitures, rénovation complète des installations de chauffage, ventilation, sanitaire et eau (CVSE), sans oublier l’utilisation des énergies renouvelables. C’est ainsi qu’on envisage le recours à une pile à combustible et/ou à des cellules photovoltaïques comme celles développées par le professeur Graetzel (voir http://fr.ekopedia.org/Cellules_graetzel). Et quoi de plus naturel que d’intégrer ces projets dans le programme des cours de cette haute école qui forme les ingénieurs de demain?

Pour renforcer encore cette approche du développement durable, le Grand Conseil a même ajouté CHF 250’000.- pour favoriser l’utilisation des énergies photovoltaïques du futur. A noter que l’amendement au décret de financement émanait de l’UDC Pierre-Yves Rapaz (candidat malheureux au Conseil d’Etat contre la verte Béatrice Métraux). Plus que jamais, à l’approche de l’échéance de mon mandat, j’ai le sentiment de boucler un cycle. Un grand tour de roue en direction du développement durable

2 réflexions au sujet de « HEIG-VD: le développement durable intègre la dimension patrimoniale »

  1. Bonjour, je suis heureux de voir que mon école prend les devants afin d’améliorer son image, je parle ici du site de Cheseaux, après le début des travaux je ne peux constater que le changement de mentalité rétrograde prépondérant qui règne dans ce site n’a pas vraiment évoluer. Je suis dépité de voir que vous remplacez toutes les anciennes parois orange par des nouvelles de la même couleur… (vous aviez un prix sur le orange?) depuis le prix béton d’il y à plus de 30 ans les mentalités et les goûts on évolués je trouve que mon école n’est plus en accord avec son temps ni même avec les étudiants, je ne m’identifie pas du tout à ce lieux et je ne comprend pas pourquoi il est si difficile de changer d’images bref ça ne colle pas avec ma personnalité du moins. Ce n’est pas une question de parois orange(même si cette couleur commence à me sortir par la tête), je déplore un problème au niveau des infrastructures, les étudiants sont quasiment obliger de partir de l’école à 17h30 car la bibliothèque ferme et aucun autre lieu n’est prévue pour les révisions, il y a bien les classes qui restent ouverte mais elles aussi doivent être fermé à une certaine heure. La conséquence est que la plus pars des étudiant vont étudier au Rolex Learning Center. Je ne veux pas ici faire une comparaison simpliste car je sais que la différence de budget y est pour beaucoup, mais quand je vois qu’ à l’EPFL ils ont construis 3 nouveaux bâtiment (subjective mais de jolie bâtiments bien pensé) et que la HEIG-VD a juste prolonger le bâtiment existant et refait tout comme avant(16MIO pour refaire comme avant)…… je suis consterné et désillusionner, il faut pas s’étonné si personne ne reste pour les fêtes que l’école organise. Néanmoins je suis content que enfin vous aillez réussi à financer une association d’école (AGE) qui est en plein essor maintenant. Voila mon commentaire et mon avis que beaucoup d’autres collègues partagent avec moi malheureusement, avec peu d’espoir j’espèrent que ça fera un peut changer les mentalités.

  2. Bien sûr, je ne travaille pas sur place. Cependant, je me suis rendu plusieurs fois ces derniers temps à la HEIG-VD pour y effectuer les tests Energy Star des ordinateurs durables why!.

    L’ambiance sur place me semble bonne et le complexe a conservé une identité forte, malgré les travaux d’extension.

    La couleur orange ne m’a pas dérangé, bien qu’elle soit un peu passée de mode. Mais j’apprécie que la HEIG-VD soit à la pointe sur plusieurs sujets en lien avec le développement durable. J’espère que vous parviendrez à dépasser ces questions « matérielles » pour contribuer au succès de cette école et, surtout, à celui de ses étudiantes et étudiants!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *