Garantie 10 ans sur les pièces détachées: zéro pointé pour Rowenta!

(Source: rowenta.ch)

Pour pouvoir louer – en attendant de la vendre – la maison en Espagne héritée de mon père en 2014 (voir mon billet de blog du 25.09.2018), j’ai acheté cet été un aspirateur sans sac Rowenta RO3753EA (une marque du groupe SEB) dans une grande surface de L’Amposta. Après 2-3 heures d’utilisation, le filtre HEPA était complètement colmaté par les poussières fines et produisait un sifflement si fort que l’appareil était inutilisable. Je suis donc retourné au magasin pour en acheter un neuf – en me disant que ces aspirateurs « cycloniques » sans sac étaient décidément une belle sottise. A ma plus grande surprise – contrairement aux sacs des aspirateurs classiques – le filtre n’était pas disponible et on m’a renvoyé dans un commerce spécialisé de la ville voisine. Après quelques recherches sur Internet, j’ai trouvé la bonne pièce (filtre Moulinex/Rowenta ZR903501) sur Amazon ou eBay, mais une livraison en dehors de France métropolitaine n’était pas possible ou la commande ne me parviendrait jamais à temps.

De retour en Suisse, je me suis précipité sur le site de Rowenta. J’ai été très rassuré d’y appendre que Rowenta s’engageait pour la durabilité en donnant une garantie de fourniture des pièces de rechange durant 10 ans. Bon, cet engagement n’est pas une véritable garantie juridiquement contraignante et ne vaut « en moyenne » que pour une « majorité des produits commercialisés depuis 2012 ».

En toute confiance, j’ai recherché le filtre en question sur le site ou un service après-vente où je pourrais le commander sur http://www.fr.rowenta.ch/, mais aucun résultat en recherchant le modèle RO3753EA ou la pièce ZR903501, et une seule adresse est proposée pour le service après-vente (GR RAPIDO Service GmbH). Et, sur le site https://www.rapido-service.ch/fr/, on trouve bien un catalogue de pièces de rechange, mais qui ne contient aucun filtre HEPA de quelque type que ce soit.

Arrivé là, on cherche un distributeur suisse d’aspirateurs « cycloniques » Rowenta en se disant qu’on va forcément trouver un filtre compatible…

Après 2 heures de recherche sur Internet, il s’avère qu’aucun des distributeurs d’aspirateurs cycloniques Rowenta en Suisse ne propose le filtre HEPA, qui est pourtant à l’aspirateur sans sac ce qu’est le sac à l’aspirateur classique!!!

C’est juste hallucinant! Rowenta s’engage à fournir des pièces de rechange durant 10 ans et il est impossible de se procurer un filtre après 2-3 heures d’utilisation!!! Je précise n’avoir pas tenté de faire jouer la garantie pour un colmatage trop rapide du filtre HEPA, convaincu que ce problème serait exclu de la garantie. Ce n’est même plus de l’obsolescence programmée, mais un grand foutage de gueule!

Heureusement, très bientôt, La Bonne Combine proposera des pièces de rechange neuves, génériques et d’occasion pour la plupart des appareils électroménagers et électroniques vendus en Suisse. Je lui ai d’ores et déjà commandé un filtre Rowenta ZR90350.

Avec ses têtes de vis pentalobées (voir, par exemple, journaldugeek.com), Apple a suscité la création de iFixit qui a réussi a créer 500 emplois aux USA et en Europe en vendant les tournevis qui ne se trouvent pas dans le commerce pour réparer, contre la volonté du fabricant, les iPhone, iPad et autres MacBook. Espérons qu’il en aille de même pour La Bonne Combine et le futur réseau paneuropéen de réparation que j’ai dans la tête…

PS: Évidemment, la seule solution économiquement et écologiquement efficace serait de normaliser les filtres HEPA pour aspirateur. Non seulement ils coûteraient moins cher au fabricant comme au consommateur, mais on le trouverait sans difficulté!

3 réflexions au sujet de « Garantie 10 ans sur les pièces détachées: zéro pointé pour Rowenta! »

  1. Ping : Vive La Bonne Combine! - François Marthaler

  2. C’est comme à la MIGROS, où j’ai favorisé l’achat d’un vélo à moyeux à vitesses intégrées parce que la promesse était faite de pouvoir se fournir en pièce de rechange durant dix ans.
    Après trois années et une usure normal, j’ai voulu changer le moyeux. Je ne l’ai jamais trouvé ni n’ai jamais pu le faire réparer faute de pièces. Les excuses fortes polies de la MIGROS de son service après-vente n’ont pas étés à la hauteur de la réparation et le vélo a été bon pour la casse (après récupération de quelques pièces encore utilisables), le logement pour le moyeux ayant une originalité suffisante pour ne pas pouvoir en adapter un autre.
    PS: Une bonne solution écologiquement efficace serait de normaliser les moyeux à vitesses intégrées. On les trouverait avec moins difficulté et cela permettrait moins de gaspillage.

  3. Merci pour ce commentaire. Je suis d’accord à 200% avec l’idée de normaliser les composants et en particulier les pièces d’usure!

    Comme il est difficile d’en faire une exigence légale dans une société libérale, je milite depuis des années en faveur d’un marquage (ou label) international indiquant que les pièces d’usure peuvent être achetées indépendamment du bon vouloir du fabricant (ou s’il venait à disparaître, racheté ou mis en faillite).

    Comme why! fait partie du Club de la Durabilité, mis en place par HOP (Halte à l’Obsolescence Programmée), j’ai eu récemment l’occasion de remettre cette proposition à l’ordre du jour. Espérons qu’elle fera rapidement son chemin…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *