J’espère que Apple perdra en appel!

(Source: cPix.fr, l’un des nombreux fournisseurs de pièces pour réparer son iPhone)

C’est un peu l’histoire de i-David contre i-Goliath… Dénoncé par les douanes norvégiennes auprès de Apple, un atelier de réparation s’est vu attaqué par la multinationale de Cupertino pour avoir importé des écrans « génériques » (« contre-façons ») afin de réparer des iPhone 6 (voir l’article de www.developpez.com). Apple a perdu la première manche, mais a fait appel!Le procès en appel devra être scruté très attentivement. Si la marque à la pomme devait gagner, ce serait une catastrophe! Cela signifierait ni plus ni moins que les consommateurs deviendraient les victimes d’un racket légal de la part de multinationales surpuissantes et qu’ils ne seraient d’une certaine manière plus réellement propriétaires des produits qu’ils achètent, puisque le fabricant – en fait la marque, puisque Apple fait fabriquer ses produits par des sous-traitants chinois – aurait le pouvoir d’interdire à ses clients de réparer le produit acheté sans passer à la caisse ou, plus généralement, renoncer à une réparation au profit d’un nouvel achat.

Le risque est encore plus grave si l’on imagine que, par analogie aux pièces « génériques », la vente d’une pièce de récupération d’origine (cf. mon projet de Bonne Combine 2.0) puisse être interdite au nom de la protection de la propriété intellectuelle ou de je ne sais quelle fallacieuse volonté de protection des consommateurs!

Évidemment que si Apple devait gagner la seconde manche, d’autres fabricants se rueraient dans la brèche et finiraient par faire interdire la réparation de leurs produits par des réparateurs indépendants ou par les acheteurs eux-mêmes, voire l’utilisation du produit à des fins autres que celles qu’ils auraient agréées.

C’est pourquoi j’espère que Apple perdra en appel.

Si ce ne devait pas être le cas, une voie royale s’ouvrirait pour les appareils open hardware, pour lesquels ce genre de restrictions de la propriété est parfaitement illégal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *