Mettez un pingouin dans votre moteur!

(Source: www.automotivelinux.org)

Le bestiaire de la performance automobile évolue et le pingouin va certainement remplacer le tigre dans votre voiture! Les principaux constructeurs automobiles coopèrent pour développer, dans le cadre de la Linux Foundation, un ensemble de logiciels open source cohérents et standardisés qui vont équiper les véhicules de demain. Nom de code: Automotive Grade Linux.Linux vous fait peut sur votre ordinateur? Et bien, il faudra vous faire à l’idée qu’il va rapidement s’installer sur votre voiture! Toyota, Mercedes Benz, Subaru, Mazda, Nissan (et donc Renault), Honda, Suzuki ou encore Mitsubishi coopèrent déjà sur ce projet qui vise à développer rapidement des standards de fait et à accélérer l’innovation dans le domaine de la voiture du futur (proche).

A l’heure où Google et Apple investissent des sommes folles dans la recherche sur les véhicules autonomes, voilà que le Petit Poucet Linux s’impose comme une évidence. A mon sens, il y a trois raisons essentielles à cela:

1. Pour éviter qu’un véhicule autonome Google n’entre en collision avec un véhicule Apple, il faut que leurs logiciels respectent des standards, voire qu’ils soient identiques.

2. La manière la plus efficace de développer des logiciels, c’est la « coopétition » (ou coopération compétitive) et pas le brevetage d’une solution innovante et efficace qui signifie qu’aucun autre compétiteur ne pourra l’utiliser aussi longtemps que le brevet est protégé. Apple et Samsung viennent justement de mettre fin à un litige vieux de 10 ans qui leur a coûté des centaines de millions de dollars (payés, au final, par leurs clients) avec un accord qui restera secret.

3. Les monopoles technologiques de fait se sont montrés très lucratifs par le passé. Mais ils ont essentiellement ralenti l’innovation, et cela au détriment des consommateurs. On peut penser ici à la lutte épique entre Philips et Sony sur les standards DVD ou, bien plus tôt, entre les USA et l’Europe sur les cassettes audio ou encore les « normes » de diffusion TV (PAL, SECAM, NTSC).

Je suis de plus en plus convaincu que ce modèle de « coopétition » va s’imposer rapidement, même si les géants du domaine rechignent encore à sacrifier la poule aux œufs d’or. Sans les logiciels libres, probablement que Google ne serait pas ce qu’elle est (Android est basé sur Linux). De même Apple a fondé sa renaissance sur un autre OS « like UNIX » (Free BSD) avant de devenir la plus grosse capitalisation boursière au Monde, devant les compagnies pétrolières et les constructeurs automobiles.

Si cette intuition se vérifie, la bonne nouvelle, c’est que les PME pourront avoir plus que les miettes et que les consommateurs en auront plus pour leur argent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *