L’engagement au temps du numérique

(source: RTS, Au temps du numérique, 16.11.2019)

J’ai eu beaucoup de plaisir à participer à ce débat sur l’apport du numérique à la démocratie à l’invitation de la RTS au ArtLab de l’EPFL, en présence de Edouard Bugnion, vice-président pour les systèmes dʹinformation à lʹEPFL, Professeur au Laboratoire des systèmes de centre de calcul, spécialiste des centres de données et systèmes de sécurité informatique, Magaly Mathys co-responsable de Powercoders, Lausanne centre de formation en codage informatique pour les réfugiés et Dominique Boullier, sociologue, professeur des Universités, chercheur.On peut voir l’enregistrement vidéo YouTube de l’ensemble du débat (1h30) ou écouter l’émission radio diffusée le 16.11.2019 sur Espace 2 (54 minutes).

Mon message principal:

  • Certes, le numérique favorise l’échange d’informations et la formation de l’opinion et mérite d’être défendu à ce titre.
  • Comme l’a démontré le « Vrai débat » organisé en France par les Gilets Jaunes en opposition au « Grand Débat » voulu par Emmanuel Macron, aucune des deux démarches n’a réellement réussi à résoudre les problèmes de manière démocratiques. D’où ma proposition d’introduire le droit de référendum en France. Histoire de remplacer des slogans stériles comme « Macron, démission » ou la pression de quelques dizaines de milliers de manifestants par une mesure réelle de l’opinion des citoyennes et citoyens. On ne pourra pas dire « Le Peuple, démission »!

Bonne écoute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *