Multinationales responsables, une évidence!

 

(Source: Le Temps, rubrique Opinion, 10.01.2019)

Je n’ai pas hésité une seule seconde à soutenir l’initiative pour des multinationales responsables des actions de leurs filiales à l’étranger!

C’est donc tout naturellement que je répercute ici l’opinion de Franz Werro, expert du sujet, publiée dans le journal Le Temps du 10 janvier 2019.J’y ai notamment relevé ces quelques phrases qui montrent bien comment les multinationales tentent d’orienter l’opinion publique sur une question dont la réponse est pourtant évidente:

L’été dernier, SwissHoldings a demandé que «la preuve du manquement de la société mère incombe au demandeur», en plus de celle du manquement de la filiale. Cette demande est inacceptable. En effet, si la victime doit prouver le manquement de la filiale, on ne saurait exiger d’elle qu’elle établisse aussi celui de la société mère. Une telle solution reviendrait dans les faits à exclure toute responsabilité de cette dernière, dès lors qu’elle seule a accès aux éventuelles preuves du respect de ses obligations. C’est pour éviter cet écueil qu’une thèse juridique de 1995 déjà avait proposé la règle du projet. Il ne manque pas de piquant que SwissHoldings taise le fait que l’auteur de la thèse n’était autre que l’actuel président de cette association!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *