La Sardana: bon sang, mais c’est bien sûr!

(Source: borne La Sardana, http://marthalerbienne.ch/Acces.html)

De retour de L’Ampolla, en Catalogne, pour m’occuper de la maison héritée de mon père en 2014 (voir http://blogs.verts-vd.ch/marthaler/2018/vendre-louer-maison-espagne-4-ans-de-bataille/), j’écoutais la radio publique catalane dans la voiture. Une émission musicale entièrement consacrée à une forme musicale que je n’avais jamais entendue, avec des ensembles musicaux qui me faisaient penser à quelque chose entre les vuvuzela et la fanfare militaire, mais plutôt agréable. Le commentaire en catalan mentionnait souvent le terme de Sardana, le nom donné par feu mon père à la maison de L’Ampolla, et que j’avais jusqu’ici associé à la Sardaigne, tout en m’interrogeant sur la pertinence de cette référence italienne en Espagne. De retour à Lausanne, une petite requête sur Internet et tout s’est éclairé!

La sardane (en catalan Sardana) est une danse traditionnelle catalane où les danseurs en cercle se tiennent par la main, accompagnés par la musique d’un ensemble instrumental appelé cobla. Le terme désigne également la musique qui accompagne la danse (voir https://fr.wikipedia.org/wiki/Sardane).

Quant à la formation musicale de la cobla, elle comporte bien de nombreux instruments à hanche au son plus ou moins agréable. Je m’amuse en constatant que l’un de ces instruments s’appelle flaviole (ma femme se prénomme Flavie). On en découvre plus, par exemple, sur https://www.youtube.com/watch?v=hwqjP2LC_JY.

Mais je ne sais toujours pas pourquoi mon père (grand amateur de musique classique) avait décidé d’appeler sa maison La Sardana et pourquoi il ne m’en avait jamais rien dit…

Voici encore, pour les curieuses et curieux, un exemple de ce que j’ai pu entendre à la radio: https://www.youtube.com/watch?v=pUBlt0_V35c.

C’est un peu comme si j’avais résolu une petite énigme policière…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *