Malley-Gare: des enjeux qui dépassent les tours

Illustration-Malley-Gare-Pageimage

(Source: malleydemain.ch)

Le 27 novembre 2016, les Prillérans se prononceront pour ou contre le plan de quartier (PQ) de Malley-Gare. Si j’ai participé au débat organisé dans la Grande Salle de Prilly (voir le compte-rendu dans « 24 Heures » du 05.11.2016), le jeudi 3 novembre 2016, c’est que je me sens particulièrement concerné. Étudiant en 1979, j’habitais dans une collocation à l’avenue du Chablais. En 1987, La Bonne Combine – atelier de réparation créé en 1980 à Lausanne – déménageait à la route de Renens 4 où elle se trouve toujours. Tout comme le bureau BIRD (Bureau d’Investigation sur le Recyclage et la Durabilité) que j’ai créé en 1993. Depuis 1999, j’habite à nouveau à Prilly (route des Flumeaux) et, après une dizaine d’années passées au Conseil d’État vaudois, j’ai fondé why! open computing SA qui propose des ordinateurs durables et qui est installée au 2e étage de l’immeuble de La Bonne Combine, juste en face des futures tours projetées à Malley… Convaincu depuis longtemps par l’énorme potentiel de ce secteur, je voterai oui à Malley-Gare, malgré les impacts visuels que je subirai dans mon cadre professionnel comme privé. Lire la suite

Écologie industrielle: un virage s’amorce

genie.ch

(Source: genie.ch, le réseau de l’écologie industrielle dans le canton de Genève)

Membre du comité de l’association Ecoparc, j’ai découvert, dans notre séance d’hier, la plate-forme genie.ch visant à favoriser l’écologie industrielle dans la région genevoise. Réutilisation des déchets ou des rejets de chaleur des uns par les autres, recyclage des matériaux de construction, organisation d’une mobilité durable à l’échelle d’une zone industrielle, etc. De vieilles idées qui font toujours recette. Tant mieux. Il y a d’autres espaces d’échanges ailleurs autour de ces défis, comme par exemple, en France et au Québec, l’association Palme. Les expériences des uns et des autres pourraient booster le développement de l’écologie industrielle…

Densifier les villes: pas avec des tours!

quartier_Rouveraie_Lausanne

(Quartiers de la Borde et de la Rouveraie à Lausanne: pas si denses; source: http://www.panoramio.com/photo/14106540)

Le 3 mars 2013, le peuple suisse a finalement approuvé, à une confortable majorité, la nouvelle loi fédérale sur l’aménagement du territoire (LAT) qui fixe de nouvelles règles permettant de stopper l’étalement urbain et de densifier les zones déjà urbanisées. Les opposants à la LAT, qui ne voulaient pas entendre parler d’un possible déclassement de zones à bâtir sur-dimensionnées et mal situées, présentaient des photo-montages avec des tours pour décrire l’horreur d’une densification des villes. Absurde! D’autant que les plus hautes densités humaines ne se trouvent pas dans les quartiers constitués de maisons-tours (comme, par exemple, les quartiers de la Borde et de la Rouveraie à Lausanne), mais dans ceux érigés à la fin du XIXe siècle avec des immeubles de 5 étages au maximum (comme le quartier sous-gare de Lausanne). C’est ce que démontre l’excellent dossier « Tours: mode d’emploi » (pdf, 73 Ko) élaboré par le bureau Tribu Architecture. Une démonstration qui ne signifie toutefois pas qu’il faille renoncer aux tours dans les villes. Mais il faut avoir conscience qu’elles ne sont pas la panacée. Lire la suite

PALM 2012: la parole aux habitants

(source: http://www.lausanne-morges.ch/)

Le 24 mai 2012, les instances politiques du projet d’agglomération Lausanne-Morges (PALM) et le Canton ont mis en consultation le rapport qui devrait être remis à la Confédération d’ici au 30 juin 2012. Pour l’essentiel, ce projet reprend et développe les idées-forces du rapport déposé en 2007 et qui avait conduit à un cofinancement fédéral à hauteur de 40% des mesures d’infrastructures de transport, dont le premier tronçon du tramway, les premiers bus à haut niveau de service (BHNS) et les aménagements en faveur des cyclistes. A ma demande, parallèlement à la consultation des partis politiques et des associations, un questionnaire en ligne adressé à toute la population devrait permettre d’évaluer le niveau d’adhésion aux principes qui sous-tendent le projet d’agglomération. La consultation court jusqu’au 8 juin 2012 (voir le communiqué de presse du 24.05.12). N’hésitez pas à répondre au questionnaire! Lire la suite

Bretelle de la Perraudettaz: changement de cap!

L’espace réservé aux voitures sera affecté à du logement à loyer abordable à proximité immédiate des transports publics. Moyennant CHF 4,9 mios, l’Etat vient de reprendre la maîtrise complète de près de 40’000 m2 achetés dans les années 60 et 70 avec des subventions de la Confédération dans le but, à l’époque, de créer la bretelle de la Perraudettaz. Ce projet ayant été refusé en votation populaire, le 13 décembre 1981, par 54,7% des votants – un des grands succès politiques de Franz Weber – ces terrains tout proches de la halte CFF de La Conversion seront réaffectés à du logement. Compte tenu des conditions favorables de mise à disposition des terrains, les loyers seront sensiblement inférieurs aux prix du marché (voir le communiqué de presse du 24.05.12). Lire la suite

Le poste d’Architecte cantonal gagne en importance

(source: http://www.ouest-lausannois.ch/, projet lauréat du concours d’urbanisme de Malley Centre)

Vacant depuis décembre 2010, le poste d’Architecte cantonal vaudois fait l’objet d’une nouvelle mise au concours et devrait déboucher sur une nomination avant la fin de la législature, au 30 juin 2012. Comme il l’a exposé dans son communiqué de presse du 07.03.12, le Conseil d’Etat veut donner à cette fonction une importance stratégique et une visibilité plus importante. Lire la suite

Projet d’agglomération Lausanne-Morges: c’est parti!

1ère pierre RC1

Passée un peu inaperçue, l’ouverture du chantier de requalification de la RC1 (la célèbre « route suisse ») le 10 septembre 2010 était pourtant un moment charnière dans la mise en oeuvre du projet d’agglomération Lausanne-Morges (PALM). L’important chantier de réaménagement de cette route qui a perdu sa vocation de route nationale en 1964 avec l’ouverture de l’autoroute A1 peut être vu comme un emblème du PALM, puisqu’il s’agit du principal projet commun entre les deux centres de Lausanne et de Morges. Il concentre aussi tous les principes fondateurs du PALM, liant les projets de transports et de développement territorial. (voir le communiqué de presse du 10.09.10) Lire la suite

Vaud – Genève: une communauté de destin

3e-voie-ls-ge.jpeg

(photo 24 Heures)

L’affaire a fait grand bruit le 2 avril dernier (et même avant son annonce). Dans un protocole d’accord (pdf 17.8 Ko), les gouvernements des cantons de Vaud et de Genève se sont engagés à préfinancer à hauteur de 300 millions de francs la fameuse « 3e voie Lausanne-Genève ». Cette somme devrait couvrir plus précisément et à brève échéance la réalisation de la 4e voie entre Lausanne et Renens (210 mios) et l’aménagement de tronçons à 4 voies entre Coppet et Genève (environ 80 mios). Surtout, ce préfinancement devrait déclencher des investissements liés pour près d’un milliard de francs au total: systèmes de sécurité entre Lausanne et Renens (100 mios), saut de mouton (80 mios), aménagements importants en gare de Renens (110 mios), 3e voie entre Renens et Allaman (420 mios). A l’horizon 2018, la capacité de la ligne Lausanne-Genève devrait ainsi être augmentée d’environ 50%, à quoi s’ajoute l’introduction prochaine de trains à 2 étages. Les enjeux sont énormes, tout comme l’urgence de réaliser ces travaux. Lire la suite

Nouvelle gare de Prilly-Malley: premier jalon d’un aménagement durable du territoire

image-071010-prilly-malley.png

Mardi 9 octobre 2007, le patron des CFF Andreas Meyer a tenu à participer personnellement à la conférence de presse donnée pour annoncer la mise à l’enquête publique de la nouvelle halte ferroviaire de Prilly-Malley (voir le communiqué de presse du Conseil d’Etat). Sa mise en service est annoncée pour décembre 2010, en même temps que la première étape du développement du RER vaudois. La réalisation de cette halte – devisée à 60 millions de francs – englobe la construction d’un kilomètre de la 4e voie CFF sur les 4,5 km du tronçon Lausanne-Renens. La nécessité de développer l’infrastructure sur l’axe Lausanne-Genève (3ème voie Renens-Allaman) est ainsi reconnue par les CFF. Lire la suite