Dernière étape franchie pour le nouveau Parlement?

(source: http://www.parlement.vd.ch)

Ce mardi 7 juin 2012, par 115 oui, 3 non et 9 abstentions, le Grand Conseil est entré en matière sur le crédit de reconstruction du Parlement sur le site de Perregaux. Dix ans après l’incendie qui a entièrement détruit le monument érigé par l’architecte Perregaux sur les fondations de la maison du Chapitre, c’est un projet de grande qualité qui est ainsi arrivé à maturité. La menace d’un référendum m’empêchera de poser la première pierre avant la fin de mon mandat au Conseil d’Etat, le 30 juin prochain. Le très large soutien politique dont bénéficie ce projet pourrait faire hésiter les référendaires en puissance, lesquels n’ont pas d’autre projet crédible à lui opposer. Si ce n’est l’idée du MDL de reconstruire le bâtiment du Grand Conseil à l’identique et de laisser… le Grand Conseil siéger au Palais de Rumine! Lire la suite

Déménagement de l’ancienne usine Oerlikon: vraiment époustouflant!

(source: Schweizer Fernsehen SF1)

Pour permettre la création de deux nouvelles voies à la gare CFF d’Oerlikon (ZH), on va procéder, le 22 mai 2012, au déplacement sur 60 mètres du bâtiment historique de la Fabrique de machines Oerlikon (MFO) d’un poids total de 6’200 tonnes. Je savais que ce genre de chose était possible en théorie, mais je dois dire que la mise en oeuvre est bluffante (voir: http://www.tagesschau.sf.tv/Nachrichten/Archiv/2012/05/10/Vermischtes/Hausverschiebung/6200-Tonnen-um-60-Meter-verschieben-Ein-Haus-geht-auf-Reisen). Presque plus étonnant, l’opération de déplacement de ce monument protégé de 1889 paraît économiquement raisonnable: CHF 11 mios pour 2’300 m2 de surface utile de plancher, soit CHF 4’780.-/m2. Un coût qu’il faut surtout mettre en regard des avantages que procurera l’extension de la gare CFF du point de vue du développement durable du territoire. Surtout, un joli coup!

Un green data center pour parachever la réorganisation de l’informatique vaudoise

(Source: http://www.vd.ch/autorites/departements/dinf/direction-des-systemes-dinformation/inauguration-data-center/)

Inauguré le 23 avril 2012, le nouveau centre de calcul de l’Etat de Vaud mérite le label green data center. Sa consommation d’électricité sera réduite de 40% par rapport à ce que consommait cette même ferme de serveurs exploitée jusqu’ici dans les locaux de Bedag à Berne. Installé dans les sous-sols du nouvel immeuble administratif de Longemalle à Renens qui regroupe l’essentiel des quelque 500 personnes qui exploitent et développent l’informatique cantonale, ainsi que d’autres services de l’Etat, son inauguration clôt une véritable révolution conduite dans ce secteur depuis 2005. Lire la suite

Une toiture qui exprime et représente la fonction

vue intérieure Rosebud

(source: http://www.parlement.vd.ch/)

Ainsi donc, à une semaine de l’élection au Grand Conseil, trois élus PLR annoncent lors d’une conférence de presse qu’ils n’hésiteront pas à lancer un référendum populaire contre le projet de reconstruction du Parlement sur le site de Perregaux si le Grand Conseil ne corrige pas substantiellement le projet lauréat, en juin 2009, d’un concours d’architecture. Tout en admettant que les députés n’ont pas la compétence de modifier un projet architectural, les trois opposants en puissance réfutent toute accusation d’électoralisme. Cependant, je ne les ai jamais vus ni entendus lors d’une des nombreuses séances publiques organisées, depuis 2002, sur cette question. Même s’ils s’en défendent, ils menacent la réinstallation du Parlement sur son site historique de la Cité, sous prétexte d’une couleur inadaptée. Mais la forme et la matérialisation du « dôme » du projet baptisé Rosebud ont été conçues pour abriter le Grand Conseil, un bâtiment par définition unique et singulier qui doit se distinguer dans la Cité, comme la Cathédrale ou le Château. Lire la suite

Rénovation douce du Château Saint-Maire

Ch teau Saint-Maire

(source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Ch%C3%A2teau_Saint-Maire)

Gr ce à un crédit d’étude de 50’000.- octroyé au Conseil d’Etat par la Commission des finances du Grand Conseil en 2009, le programme d’occupation future du Château Saint-Maire a été examiné par une commission ad hoc. A l’issue de ses travaux, le Conseil d’Etat sollicite du Grand Conseil un nouveau crédit en vue de la rénovation de cet édifice classé à l’inventaire des monuments historiques d’importance nationale (voir le communiqué de presse du Conseil d’Etat du 23.06.11). Lire la suite

En 10 ans, l’Etat aura réduit de 39% l’empreinte carbone de ses bâtiments

thermographie immeuble

(source France Thermographie)

En 2005, le Groupe Energie du SIPAL (Service Immeubles, Patrimoine et Logistique) a proposé au Conseil d’Etat des objectifs énergétiques pour les principaux bâtiments de l’administration cantonale à l’horizon 2010. Le rapport rendu public vendredi 27 mai 2011 démontre que ces objectifs ont été atteints et souvent dépassés (voir le rapport du Groupe Energie, pdf 6,0 Mo). En conjuguant mesures d’isolation, optimisations de la régulation et recours accru aux énergies renouvelables, les émissions de CO2 ont été réduites de 19% en 5 ans. Le programme 2011-2016 vise une réduction supplémentaire de 20% des émissions de gaz à effet de serre. Ainsi, en 10 ans, les bâtiments de l’administration vaudoise auront réduit leur empreinte carbone de presque 40%. En poursuivant l’effort, l’objectif de la « société à 2000 watts » devrait être atteint en 2050, à l’issue d’un cycle complet de rénovation du parc immobilier de l’Etat. Lire la suite

Gérer le patrimoine immobilier de l’Etat dans une perspective de long terme

étiquette énergétique b timents

L’Etat se doit d’être exemplaire dans la gestion de son parc immobilier. Si le canton de Vaud possède près de 1’400 immeubles, il loue encore à des tiers une part importante des surfaces nécessaires à son fonctionnement et verse à ce titre des loyers annuels qui totalisent CHF 43 mios. Dans les immeubles en location, il lui est difficile de mettre en oeuvre les engagements pris en matière d’économie d’énergie ou de gestion durable du patrimoine immobilier. C’est pourquoi le Conseil d’Etat a adopté en décembre dernier une stratégie immobilière qui vise, entre autre, à devenir majoritairement propriétaire des murs dans lesquels s’exercent les activités pérennes de son administration. Un investissement rentable et durable évalué à CHF 350 mios. Voir la Stratégie immobilière, pdf, 5,4 Mo. Lire la suite

Guédelon: un chantier sans déchet

Guédelon

Projet fou: construire un ch teau du XIIIe siècle en Bourgogne, avec les matériaux et les techniques de l’époque. Juste pour vérifier quelques théories historiques. Et attirer quelque 300’000 touristes par an, dont je fus… Un chantier de 25 ans qui devrait s’achever en 2018. Cinquante collaborateurs permanents, plus d’une centaine de bénévoles, l’investissement atteindra peut-être ‚¬ 80 millions, dont 3/4 financés par les visiteurs. Tailler les pierres, produire les mortiers de chaux, forger les clous et les ferrures, tresser les cordes de levage en chanvre, réaliser les tuiles plates et les tavillons, sans oublier les planches en chêne taillées à la h che, autant de gestes qu’il a fallu retrouver avec l’aide d’artisans passionnés et d’historiens très futés. C’est aussi le premier chantier que j’ai vu sur lequel on ne trouve aucune benne de déchets. Et pour cause: à l’époque, on utilisait tout, qu’il s’agisse du cochon ou de la pierre. Lire la suite

Sméo ou comment partager les objectifs du développement durable

smeo.jpg

Le Canton de Vaud et la Ville de Lausanne ont créé et mis en ligne une plateforme pour l’évaluation des projets de construction qui prend en compte les aspects environnementaux, sociaux et économique du développement durable. L’outil Sméo facilite les choix d’implantation et de construction d’une villa, d’un immeuble locatif ou d’un nouvel éco-quartier. Son utilisation est gratuite et, l’outil étant construit à l’aide de logiciels open source, il peut être repris et développé par d’autres collectivités publiques ou privées. Dorénavant, tous les projets de l’Etat de Vaud seront passé au crible de cette grille d’analyse. Le Service Immeubles, Patrimoine et Logistique (SIPAL) a en outre publié une brochure de la série « Jalons » consacrée à cette démarche (voir Jalons No 6). Lire la suite

Le musée des Beaux Arts sur les Bons Rails

halle-locomotives.jpg

Heureux dénouement que ce choix unanime du Conseil d’Etat vaudois pour le site des anciennes halles des locomotives de la gare de Lausanne pour y installer le nouveau Musée des Beaux Arts à Lausanne. Ce lieu figurait sans surprise parmi les deux premiers choix (sur onze) du groupe d’évaluation désigné par le gouvernement. L’idée était dans l’air depuis un certain temps déjà (voir 24 Heures du 28.09.06).

Le jour où les Vaudois refusaient le projet sur le site de Bellerive au bord du lac, les habitants du canton de St-Gall acceptaient un crédit de quelque 25 millions de francs pour installer un centre culturel dans la « Lokremise« , autrement dit, le dépôt des locomotives. Il est très intéressant de relever que, pour convaincre, le canton de St-Gall mettait surtout en exergue l’occasion de valoriser un b timent du patrimoine industriel au profit d’un développement de l’offre culturelle. Ce faisant, les promoteurs du projet additionnaient les voix des défenseurs du patrimoine et celles des amateurs d’arts, alors qu’avec le projet de MCBA à Bellerive ces sensibilités s’annullaient. Lire la suite