Créationnisme: du rififi chez les évangéliques

Le 24 janvier 2014, divers médias reprennent une information de l’agence Protestinfo indiquant que 7 écoles de Suisse romande enseignent les thèses créationnistes. Le directeur de l’association instruire.ch, regroupant ces écoles, précisait «La théorie de l’évolution est aussi présentée mais pas comme une vérité. Pour nous, il est clair que nous avons été créés par Dieu».

Michelangelo_-_Creation_of_AdamLe 4 février, je dépose une interpellation demandant d’y voir clair et quels sont les moyens de contrôle de l’Etat. Le lendemain, je suis invité à débattre de la question à La Télé. Les responsables des écoles concernées refusant de participer et se murant dans le silence, c’est M. Emmanuel Nowak, militant évangélique, qui y prend part.

Le lendemain, la Fédération romande des églises évangéliques (FREE) publie une lettre ouverte de M. Baehler, pasteur à Berne. Outre des propos injurieux envers la journaliste de Protestinfo qui n’a fait que reporter des citations écrites ou orales, M. Baehler s’en prend à M. Nowak qu’il nomme « un évangélique qui passait par là ». C’est également à la vision de la création de M. Nowak que M. Baehler fait référence lorsqu’il écrit « Croyant obscurantiste et idiot qui croit que la terre a été créée en 6 fois 24 heures il y a tout juste 6000 ans ».

Cette attaque n’a bien sûr pas beaucoup plu au principal concerné qui accuse M. Baehler de ne pas bien lire la Bible « Vous semblez préoccupé par l’idée d’être en phase avec notre société postmoderne, d’être bien vu de cette dernière, que vous oubliez de pratiquer une exégèse soignée des premiers chapitres de la Genèse. »

Le 21 février, la FREE publie un article qui dit en substance deux choses:
1) Dans la phrase « différents modèles d’interprétation créationniste » figurant sur le site instruire.ch, il ne faut pas comprendre le mot « créationniste » comme faisant référence au créationnisme. Comprenne qui pourra.
2) Selon le plan d’étude romand (PER), toute école est tenue de suivre, « tout ce qui concerne les origines de l’humanité est enseigné en histoire, pas en sciences. »
A moins de considérer l’être humain comme extérieur à l’évolution, cette dernière affirmation peut aisément être contredite par la consultation de la mesure MSN 38 du PER qui fait explicitement référence à l’évolution des espèces.

Mais surtout, cet article ne répond pas à la question centrale: l’évolution des espèces est-elle oui ou non occultée dans l’enseignement de ces 7 écoles?

Quelque chose me dit que cette histoire n’est pas terminée.

3 réflexions au sujet de « Créationnisme: du rififi chez les évangéliques »

  1. Monsieur,
    En tant que responsable du site lafree.ch, je suis un peu surpris de votre formule « propos injurieux » concernant l’article de mon collègue Claude-Alain Baehler. Texto, il dit: « Entre amalgames, contre-vérités et ton sentencieux, l’article démontre surtout l’incompétence et les préjugés d’une journaliste qui ne connaît pas son sujet… ou son désir de vous égratigner… probablement les deux à la fois. Médiocre ! » Je ne vois pas où sont les « propos injurieux »! Ce sont des propos sévères, mais qui n’ont, à mon sens, rien d’injurieux.
    Par ailleurs, vous conviendrez que votre débat avec M. Novak sur La Télé a quelque chose de surréaliste du point de vue médiatique. M. Novak ne représente personne sinon lui-même! C’est un peu comme si on sollicitait un militant écologiste de base qui tient des théories surprenantes pour représenter ce que les Verts vaudois ont à dire sur un sujet. En tant que journaliste, ça ne me paraît pas défendable!
    Quant à savoir s’il y a du « rififi » chez les évangéliques à cause de la lettre ouverte de Claude-Alain Baehler… En tant que rédacteur d’un blog, vous devriez savoir que six réactions dont une de ma part en tant que modérateur, c’est bien loin de constituer du « rififi chez les évangéliques »!!!

    Bien à vous.
    Serge Carrel
    Responsable de http://www.lafree.ch

    • Bonjour,

      Nous n’avons visiblement pas la même définition de l’injure. Mais traiter une journaliste d’incompétente, c’est bien plus que des propos sévères.

      Effectivement, M. Nowak ne représente que lui et je l’ai rappelé dans mon texte. Toutefois, c’est bien parce que tous les responsables des écoles ont refusé de communiquer que les médias l’ont appelé. Ayez un discours clair et les médias ne seront pas obligés de prendre « un évangélique qui passait par là ».

      Cet épisode montre qu’il y a plusieurs courants différents au sein des églises évangéliques quant à la question du créationnisme et que ces courants ne sont pas d’accord. D’où le « rififi ». Rififi d’ailleurs entretenu par les publications sur le site de la FREE qui n’ont visiblement pas vocation d’apaiser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *