Bataille du rail dans le Chablais

La Tribune de Genève du 19 février 2013 en fait sa manchette : «Les trains à Monthey. Vers une bataille du rail». Le Nouvelliste du même jour publie de son côté deux pages sur le sujet : «Mieux connecter Monthey à Sion et Lausanne».tdg19022013Alors même que le dossier ChablaisAgglo se trouve en traitement du côté de Berne, ces nouvelles interrogations risquent bien de réduire à néant les chances de succès du projet. Fait significatif selon Le Nouvelliste, Fernand Mariétan se dit «énervé» ! Un Fernand Mariétan qui rappelons-le a prolongé son mandat à la tête de la présidence de l’agglo, malgré le fait qu’il ne figure plus parmi les élus montheysans et même si «En principe, le comité doit regrouper les chefs des exécutifs» (24Heures 20-03-2012).

L’idée de la «variante Nantermod» lancée au Grand Conseil valaisan n’est pas nouvelle. En avril 2010, l’ATE proposait déjà deux variantes de tracés entre Aigle et Monthey traversant la plaine du Rhône à la hauteur d’Aigle  (ATE Agglo Chablais – Propositions pour l’agglomération).Variante ATE - 2010Une autre variante mentionnée par Le Nouvelliste est attribuée à tort à l’ATE. Il s’agit de la variante permettant de relier toutes les gares de l’agglomération, soit Aigle, Saint-Triphon, Bex, Massongex, Monthey et Collombey-Muraz en empruntant les voies CFF existantes, à l’exception d’une courbe de raccordement à réaliser entre Bex et Massongex. Cette variante est le fruit des réflexions du Groupe Mobilité Chablais, documentée dans son document d’octobre 2010 intitulé «Pour un Chablais mobilisé. Propositions d’un groupe d’utilisateurs réguliers des transports publics dans le Chablais».Mobilité dans le Chablais - 2010Malheureusement cette proposition n’a jamais été prise au sérieux par le comité de pilotage de l’agglo. Pourtant, elle présente de nombreux avantages, comme le rappelle Gérald Hadorn, membre du Groupe Mobilité Chablais:Gérald Hadorn

« Les deux solutions AOMC et CFF sont complémentaires »

L’AVIS DE GERALD HADORN GROUPE MOBILITE CHABLAIS

A Aigle, Gérald Hadorn membre du Groupe Mobilité Chablais, réunissant, de manière apolitique, des usagers des réseaux de transport public, estime que les deux liaisons (boucle CFF Aigle-Monthey et amélioration du tracé de l’AOMC) seraient complémentaires, comme cela s’est révélé être le cas à d’autres endroits semblables en Suisse (banlieues de Bâle et de Zurich, Soleure-Niederbipp en prolongement jusqu’à Oensingen, ou encore Lausanne-Renens, desservi par les CFF, le TSOL (M1), la ligne 7 et le futur tram). Sur un plan financier, obtenir les deux choses semble bien plus problématique.

L’AOMC insuffisant ?

Pour le groupe Chablais, la promesse d’une liaison plus rapide entre Aigle et Monthey, en un temps de douze minutes via l’AOMC est « une promesse trop belle. Elle ne pourrait être atteinte qu’en supprimant les arrêts entre les deux villes, au détriment des stations intermédiaires. A cela s’ajoute la perte de temps et de confort liée au changement obligatoire en gare d’Aigle. En effet, une desserte fréquente et de proximité nous paraît plus importante encore que la diminution du temps de parcours. »

C’est pourquoi son groupe défend la variante de l’ATE qui passe par Bex et Massongex car le but qui est de relier Aigle à Monthey en dix minutes serait quasiment atteint. « De plus, les voyageurs en direction de Lausanne n’auraient pas besoin de changer de train à Aigle. La desserte de Bex serait aussi améliorée. La desserte du futur terminal rail-route prévu à Monthey en serait améliorée, de même que celle des communes de Bex et de Massongex. Cette liaison permettrait d’atteindre l’objectif d’un trajet en douze minutes entre Aigle et Monthey (Aigle-Bex six minutes, arrêt une minute, Bex-Monthey cinq minutes environ). Cette liaison rapide CFF viendrait compléter celle de l’AOMC. Ce dernier aurait le rôle d’un train de banlieue desservant tous les quartiers, comme on le voit en Suisse alémanique. »

Les utilisateurs des transports publics du Chablais seront-ils un jour entendus ? A la veille de la bataille du rail dans le Chablais on peut en douter !
Prochain arrêt Chabalis

Optons pour un RER-CHABLAIS, la meilleure solution pour desservir le futur Hôpital du Chablais et rendons à César – pas celui de l’agglo – ce qui lui appartient !RER-Chablais