Les partis nous transportent

A l’approche des prochaine élections, le thème de la mobilité dans le Chablais inspire les partis politiques. La présidente du parti bellerin Ouverture, Anne Bielman, en a «marre d’avoir un train de retard» (1) et se penche avec intérêt sur les problèmes de la gare de Bex, comme en témoigne le 24Heures du 24 novembre 2014 : «On pourrait mener une étude à l’échelle de la région pour démontrer les besoins. Nous sommes entrés dans un cercle vicieux: on attend que le nombre d’usagers augmente pour se préoccuper du problème, mais on ne fait rien pour rendre notre gare attractive. Des habitants de Monthey se rendent sur la Riviera ou sur Lausanne en voiture, faute de train à Bex et de parkings adéquats à Aigle. En améliorant la situation, on gagnerait en fréquentation» (à noter qu’il existe aussi des habitants et habitantes bellerines qui se rendent à Lausanne sans prendre le train en gare de Bex). Rien de très nouveau puisque de nombreuses études ont été entreprises, en particulier dans le cadre de ChablaisAgglo et que le Groupe Mobilité Chablais, en collaboration avec d’autres associations, planche depuis plusieurs années sur différentes solutions réalistes.

Les pros du covoiturage !

Ouverture: les pros du covoiturage !

La proposition de monorail de la jeune section chablaisienne des Verts’libéraux semble plus accrocheuse, mais en y regardant de plus près, on découvre une publicité cachée pour une société québécoise (2)… La photo publiée par le quotidien 24Heures ne laisse que peu de doute la-dessus.

On peut toujours rêver !

On peut toujours rêver !

Bientôt un monorail à Montréal ? Comme à Villeneuve ?

Bientôt un monorail à Montréal ? Comme à Villeneuve ?

Bientôt un monorail au Luxembourg ?  Comme à Villeneuve ?

Bientôt un monorail au Luxembourg ? Comme à Villeneuve ?

Du Luxembourg au Canada en passant par le Maroc, le même monorail semble apporter LA solution aux problèmes de transport !

Image connue...

Image connue…

L’idée d’un monorail parcourant le Chablais, en particulier en ville de Monthey, n’est cependant pas nouvelle. En 1988, le Conseil général de Monthey se penchait sur le projet d’une telle infrastructure.

Un monorail pour Monthey ?  Comme à Villeneuve ?

Un monorail pour Monthey ? Comme à Villeneuve ?

Mais faute de pouvoir démontrer son utilité, il fut rapidement abandonné !

D'abord démonter l'utilité !

D’abord démonter l’utilité !

On suivra avec intérêt les voies que nous montrent ces petits partis politiques pour résoudre les problèmes de mobilité dans le Chablais.

Proposition pour relier les deux rives du Rhône de manière efficace, économique et réaliste.

Proposition pour relier les deux rives du Rhône de manière efficace, économique et réaliste.

(1) http://www.leregional.ch/N67137/marre-d-avoir-un-train-de-retard.html

(2) http://mgvquebec.ca/