Avançons ! … rive droite !

Suite à la démission du municipal Pierre Dubois pour cause de santé, l’élection complémentaire à la Municipalité de Bex aurait pu être tacite, le socialiste Alberto Cherubini, conseiller communal et député, ayant été désigné à l’unanimité par son parti pour reprendre le siège du PS. C’était également le souhait des partis PLR et UDC, qui souhaitaient laisser le siège vacant à la gauche (cf 24Heures, 08.06.2018).

Le parti apolitique avançons ! en a décidé autrement en présentant Odette Dupont Bonvin. La candidate l’a confirmé lors de son interview à Radio Chablais : «Donc pour cette élection complémentaire les choses politiques ont fait qu’il n’y aura pas d’élection tacite donc il était normal dans la logique de nos objectifs qu’Avançons présente quelqu’un du moment que j’étais partante» et de préciser: «Ce n’est pas une question de prise de pouvoir.»… mais cela y ressemble étrangement ! Une ligne parfaitement conforme au programme annoncé lors de la création de ce nouveau parti: «Au final, notre but est simple: placer le maximum de membres, tant au corps délibérant qu’à l’exécutif.» (cf 24Heures du 16.06.2010)

Revenons sur la genèse de ce parti apolitique qui, selon son ancien président Jean-François Cossetto, se situe ni à gauche ni à droite.

Le Régional No 521, 23 juin 2010

Un parti dit apolitique, contrairement à ce que définit le premier article des statuts de cette association :

Article 1 – Dénomination – Statut juridique
Le parti politique Avançons est une association régie par les présents statuts et les articles 60 et suivants du Code civil suisse.

Un parti qui se situe ni à gauche ni à droite, mais qui n’a pas hésité à s’allier avec le PLR et l’UDC (formations politiques réputées pour être plutôt de droite) pour placer deux municipaux mâles second tour des élections communales de 2016.

Avançons en priorité avec les mâles de droite

Un parti qui souhaite placer une femme à l’exécutif, mais qui ne l’a pas fait lors des élections 2016, bien que Valentine Moreillon-Menciotti ait fait un meilleur score que Jean-François Cossetto (900 suffrages pour Valentine Moreillon-Menciotti et 854 suffrages pour Jean-François Cossetto lors de l’élection au Conseil communal du 28 février 2016, égalité des suffrages (703), lors du premier tour à l’élection à la Municipalité du 28 février 2016).

Avançons en priorité avec les hommes

Un parti qui souhaitait, lors des élections municipales de 2016, «Assurer, comme vous le souhaitez, une représentation équitable», mais pour qui déclare aujourd’hui, par la voix de sa candidate Odette Dupont Bonvin, qu’ «il n’y a pas d’obligation d’avoir la même représentation politique à la municipalité qu’au conseil communal.» Dont acte (cf interview sur La Radio Bellerine).

La représentation équitable: une vieille histoire !

Un parti qui, par la voix de sa candidate Odette Dupont Bonvin, souhaite «éviter de créer des quartiers dortoirs», «encourager des projets de quartier qui correspondent aux attentes actuelles», créer des «surfaces modulables, des espaces de rencontre, des espaces communautaires, de la verdure, de la mobilité douce à pied à vélo» et promouvoir le développement durable (cf interviews sur La Radio Bellerine). Une vision très décalée par rapport aux projets et activités immobilières du municipal Jean-François Cossetto et de la présidente du parti Avançons ! Valentine Moreillon-Menciotti comme l’atteste une toute récente mise à l’enquête dans le quartier de Nagelin…

Conflits d’intérêts possibles ?

Identité B, une société contrôlée par 3 membres du parti Avançons !, se propose de rénover une ancienne maison d’habitation datée de 1788, pour y créer 6 appartements de 2 pièces comportant 6 machines à laver le linge, 6 sèche-linge et un ascenseur…

Une réalisation

Côté cour, 6 places de parc, côté jardin une mutation de propriété projetée, qui permettra très probablement de construire une ou deux habitations supplémentaires… tout en réduisant les espaces verts disponibles…

Plan du quartier

Oubliés les concepts d’espaces de rencontre, d’espaces communautaires, de verdure, de mobilité douce à pied à vélo, de développement durable, de mixité sociale… Seul le rendement compte !

Afin d’assurer une représentation équitable des partis à la municipalité et d’éviter que celle-ci ne se transforme en agence immobilière, votez simplement Alberto Cherubini.

Alberto Cherubini à la Municipalité

Liens utiles:

  • Identié B (société qui a pour but l’acquisition, la vente et la location d’immeubles, la gestion immobilière ainsi que toutes activités liées à la construction, transformation, l’entretien et la rénovation de biens immobiliers).
  • «A Bex, la droite unie a renversé la vapeur», 24Heures, 20.03.2016

 

 

Journée historique à Bex

Pour la première fois dans l’histoire de la Commune de Bex, les Bellerines et les Bellerins ont eu l’occasion de voter pour un candidat du parti Les Verts ! Pierre-Yves Pièce a en effet recueilli 173 voix, soit 10,4% des suffrages, lors du premier tour à l’élection complémentaire à la Municipalité.

Résultats:

Parti Candidat Voix %
PS Alberto CHERUBINI 639 38.47%
Avançons Odette DUPONT BONVIN 430 25.89%
PLR Sandrine MOESCHING-HUBERT 379 22.82%
Verts Pierre-Yves PIECE 173 10.42%
Blancs 17 1.02%
Divers 23 1.38%
Total 1661 100.00%
Majorité absolue 831

Source: https://www.bex.ch/N10990/election-complementaire-a-la-municipalite.html

Le candidat du Parti socialiste Alberto Cherubini prend nettement la tête du classement, mais il n’est pas élu. Un second tour sera donc nécessaire. Les Verts invitent les électeurs à voter pour Alberto Cherubini. Les Verts et le PS obtiennent 812 voix, contre 809 pour pour le PLR et Avançons, soit un équilibre parfait entre la gauche et la droite !

Pour mémoire, les socialistes ont 17 sièges sur 60 au Conseil communal et Les Verts n’y sont pas représentés. Ce premier tour constitue donc un net plébiscite pour le PS et Les Verts.

Léonard Studer, co-président des Verts du Chablais vaudois, Martine Gerber, les Verts de Bex, et Pierre-Yves Pièce, candidat,  en compagnie d’Henri Pittier !

Les Verts du Chablais vaudois ont tout naturellement fêté ce bon résultat en compagnie d’Henri Pittier, un Bellerin qui, en 1937, créa le premier parc national du Venezuela.

Les Verts de Bex soutiennent Alberto Cherubini pour le second tour, afin d’éviter un hold-up politique et garantir un certain équilibre au sein de la Municipalité.

Alberto Cherubini à la Municipalité