Qui se cache derrière Mon Village sans Dealers ?

Les Bellerins ont récemment reçu un tout ménage les invitant à signer une pétition adressée à la Municipalité de Bex. Tout un chacun peut ainsi formuler sa demande en direct : « Nous voulons vivre dans un village sans dealers, merci d’appliquer la tolérance zéro ».

Plus de 250 signatures virtuelles ont d’ores et déjà été déposées. Pourtant, ni le flyer, ni le site internet de ce mouvement citoyen ne permettent de savoir qui est à l’origine de cette démarche. Comme quoi on peut faire signer n’importe quoi par n’importe qui sur la base de quelques arguments populistes. Seuls deux indices, les armoiries de la Commune de Bex et le logo de la Police du Chablais (EPOC), donnent un caractère officiel au papillon. On peut cependant douter que la Municipalité de Bex lance une pétition adressée à elle-même…

Le flyer semble très officiel

Le flyer semble très officiel

Certains commentaires très pragmatiques, comme « En tant que propriétaire je ne peux laisser cette situation dévaloriser mon patrimoine », interpellent. La prochaine séance d’information organisée à Bex permettra peut-être d’en savoir plus sur les auteurs de cette initiative. Les autorités appliqueront-elles la tolérance zéro pour usage abusif des symboles officiels ?

Oui à la tolérence (sic) zéro !

Oui à la tolérence (sic) zéro !

A lire également : http://www.24heures.ch/news/standard/deal-rue-mis-pression-bex/story/17951614

Fortes concentrations de particules fines dans le Chablais

« En Suisse romande, le seuil d’information de 75 microgrammes (mcg) par m3 a été franchi dans plusieurs stations de mesure. Les personnes sensibles sont invitées à s’abstenir de tout effort physique intense. L’usage des transports publics est recommandé.
Le seuil d’information a été franchi à Morges (VD, 81), Aigle (VD, 77), Nyon (VD, 76), Thônex (GE, 80) et Fribourg (76). Les autres niveaux sont légèrement inférieurs: Yverdon-les-Bains (VD, 72), Lausanne (73), Massongex (VS, 72) et Neuchâtel (67).
Les conditions météorologiques sont particulièrement défavorables à la dispersion des polluants atmosphériques, précise le communiqué diffusé mercredi par le canton de Vaud. Les concentrations en particules fines resteront donc élevées ces prochains jours.
Cette pollution peut entraîner des inflammations des voies respiratoires. Il est ainsi recommandé de modérer les efforts physiques intenses et d’éviter les autres facteurs irritants comme le tabac ou les fumées.
Les personnes particulièrement sensibles, comme les enfants, les personnes âgées ou celles souffrant de pathologie cardiaque, sont priées de rester vigilantes face à toute aggravation de leur état. Il convient également de ne pas aérer longuement son appartement.

Transports publics
Pour contribuer à réduire la pollution, l’usage des transports publics est fortement recommandé. Le co-voiturage est également préconisé et il faut renoncer à utiliser des voitures diesel dépourvues de filtres à particules. Il faut également se passer des feux de « confort » (cheminée, poêle) et ne pas faire de feu en plein air. La température du logement ne devrait pas dépasser les 19-20 degrés, conclut le communiqué.»
Source: ATS

Le détail des concentrations peut être visualisé sur le site de l’Office fédéral de l’environnement OFEV.

particulespredelacibleLa création de parking, en plein centre des agglomérations, ici à Bex à côté des écoles, ne favorise pas la réduction des particules fines… ni celle du trafic !