Le Sentier du Sel

Brève description du projet

Faire revivre la fabuleuse odyssée de l’or blanc qui s’est déroulée dans le Chablais, dès le début du 16ème siècle à nos jours, tout en se baladant le long du tracé d’un ancien saumoduc: tels sont les objectifs du Sentier du Sel. Facilement accessible par les transports publics, ce parcours initiatique  composé de 26 panneaux didactiques conçus pour les adultes et les enfants, apporte un éclairage nouveau sur les formidables enjeux qui se sont noués autour de l’exploitation du sel.

Fondement du projet, raisons de son lancement

L’exploitation du sel dans la région du Chablais, ininterrompue depuis près de 5 siècles, constitue un cas unique en Suisse. Or, en dehors de la visite des mines de sel de Bex, il existe un fort potentiel de développement sur ce thème, alliant randonnée intelligente, mise en valeur du patrimoine local et diversification du tourisme.

Contrairement à d’autres sentiers didactiques généralistes, le Sentier du Sel veut valoriser une spécificité locale – l’exploitation du sel – et redonner vie à un ancien tracé historique, pratiquement oublié, celui de l’antique saumoduc qui véhiculait l’eau de la toute première source salée découverte en Suisse, depuis la mine de Panex sur Ollon jusqu’à l’ancienne saline modèle des Dévens sur Bex. Il ne s’agit donc pas de créer une attraction artificielle, mais bien de réhabiliter un pan important de l’histoire de la région en offrant un outil pédagogique et récréatif utilisable en tout temps, par tout le monde.

Objectifs du projet

Le Sentier du Sel doit permettre aux résidents et vacanciers de découvrir la fabuleuse odyssée de l’or blanc tout en parcourant un sentier didactique de 12 kilomètres situé au coeur du Chablais vaudois, entre plaine et montagne. Basées sur les principes du développement durable, sa conception et sa réalisation s’inscrivent dans la volonté de diversification du tourisme dans les Alpes vaudoises. Facilement accessible par les transports publics, il apporte sa contribution aux domaines de la mise en valeur du patrimoine naturel et culturel, de la randonnée et du tourisme doux. De plus, il permet de mettre en réseau les différents acteurs économiques sur l’ensemble du parcours tels que les restaurateurs,  les gîtes d’hôtes, les guides du patrimoine et les offices du tourisme.

Déroulement pour le lancement et la réalisation du projet

Le Sentier du Sel est opérationnel depuis l’été 2008. Dès sa conception et jusqu’à sa réalisation, le projet du Sentier du Sel a été placé sous le signe de la qualité. Les exigences particulières ont été les suivantes :

1. Exigences historiques et scientifiques
La réalisation d’un sentier didactique sur le thème de l’histoire du sel ne peut se faire sans une base historique solide. Pour cette raison de nombreuses recherches en archives et dans la littérature ont précédé la phase de réalisation.

2. Exigences du développement durable
Le Sentier du Sel a été conçu de manière à respecter les critères de durabilité. Les exigences particulières ont été les suivantes:

  • Prise en compte de la dimension environnementale: faible impact sur la nature, accès facile par les transports publics, utilisation de chemins et sentiers existants
  • Prise en compte de la dimension sociale: réalisation par des acteurs locaux, implication de jeunes en cours de formation, démarche transversale et participative
  • Prise en compte de la dimension économique: opportunité des plus-values économiques pour la région, implication des prestataires touristiques locaux,  implications des transports public de la région

3. Exigences de la diversification du tourisme dans les Alpes vaudoises
La réalisation du Sentier du Sel a tenu compte de plusieurs recommandations contenues dans différents rapports, en particulier « L’importance du tourisme pour l’économie vaudoise » et la « Stratégie de diversification des Alpes vaudoises ». On peut relever les points suivants :

  • Mise en réseau des sentiers et des équipements pour la mobilité douce: Le Sentier du Sel met en réseau différents sentiers pédestres dans le triangle Aigle-Villars-Bex et permet une connexion facile aux transports publics (lignes Aigle-Sépey-Diablerets, Bex-Villars-Bretaye et CFF).
  • Complémentarité plaine-montagne: Le Sentier du Sel, situé à mi-chemin entre la plaine et la montagne, offre un parcours de détente et de découverte facilement accessible depuis ces deux pôles. Il participe ainsi pleinement à la complémentarité plaine-montagne.
  • Promotion des capacités d’hébergement: La promotion et l’implication de plusieurs gîtes d’hôtes situés sur le parcours du Sentier du Sel répond au besoin d’encouragement des mutations structurelles du tourisme et renforce l’impact des places de travail sur l’économie locale.
  • Inertie et individualisme des acteurs locaux: La mise en place de collaborations avec différents acteurs du tourisme et de l’économie dans le Chablais vaudois démontre qu’il est possible de dépasser les limites du « pré carré » et de mettre en valeur un projet touristique et patrimonial innovant et porteur pour la région.

A son échelle, le Sentier du Sel apport une réponse concrète au souhait cantonal d’accroissement de la valeur ajoutée économique, sociale, culturelle et écologique en exploitant une spécificité locale : le sel.

4. Exigences esthétiques et pédagogiques
Des exigences particulières ont également été respectées lors de la conception et la réalisation de panneaux didactiques du Sentier du Sel, tant au niveau du visuel que de l’intégration dans l’environnement naturel. Les critères suivants ont été définis :

  • Intégration d’éléments faisant référence à l’exploitation du sel: L’utilisation de troncs de mélèze, apprêtés comme les anciens tuyaux qui conduisaient la saumure, apporte une touche originale pour les supports des panneaux didactiques et permet une intégration idéale dans l’environnement. Les cadres eux-mêmes, construits très sobrement en profils en acier inoxydable, rappellent la forme et le matériau des anciennes poêles utilisées pour évaporer l’eau salée. Les panneaux didactiques sont constitués d’un film inséré sous un support en verre acrylique, évoquant ainsi l’aspect cristallin du sel.
  • Ligne graphique originale permettant une variété de présentation d’un panneau à l’autre: Chaque panneau, agrémenté de cristaux de sels stylisés et animé par une petite mascotte en forme de salière dénommée Salsita, concerne un thème particulier de l’historie du sel.
  • Discours différencié accessible aux adultes et aux enfants: Tous les panneaux comportent une rubrique destinée aux enfants. Située à leur hauteur et intitulée « Hé, les p’tits loups ! », elle permet, au moyen d’explications simples, d’énigmes, de jeux et d’historiettes, d’interpeler le jeune public de manière ludique.
  • Site internet www.sentierdusel.ch: Le site ww.sentierdusel.ch fournit à tout un chacun les informations nécessaires pour planifier une excursion sur le Sentier du Sel et découvrir les offres du moment.

Calendrier du projet

  • 2005 Début du projet
  • 2005 à 2006 Recherche de fonds, définition détaillée du concept, recherche historique
  • 2006 à 2007 Définition exacte du parcours, recherche de prestataires, rédaction des textes, recherche iconographique
  • 2007 à 2008 Conception et réalisation des panneaux didactiques, mise en place sur le terrain, balisage, création du site internet www.sentierdusel.ch
  • 2008 Inauguration du Sentier du Sel
  • 2008 à 2009 Médiatisation du Sentier du Sel, animations et participation à différents événements de portée nationale (Journées du patrimoine, Semaine suisse du Goût, Nuit suisse de la Randonnée…)
  • 2009 Création de l’Association Cum Grano Salis pour assurer l’animation et la pérennité du Sentier du Sel
  • 2010 Création du site internet www.cumgranosalis.ch, intensification des relations nationales et internationales, en particulier avec la Confrérie de l’Or Blanc de Salins-les-Bains en Franche-Comté (F)
  • 2011 Création de l’exposition Le sel de l’alchimie

Evaluation et résultats

Dès son inauguration, en juin 2008, le Sentier du Sel a remporté un vif succès auprès des écoles et des randonneurs de tous âges et de toutes provenances. Les très nombreux échos positifs dans les médias témoignent de la qualité du résultat et la fréquentation du site internet www.sentierdusel.ch confirme l’intérêt du public pour cette réalisation. Depuis, de nombreuses manifestations ont été organisées avec succès sur le Sentier du Sel : Journées européennes du Patrimoine, Semaine suisse du Goût, Nuit suisse de la Randonnée, visites accompagnées en costumes d’époque. Ces activités apportent une excellente visibilité au Sentier du Sel.

Difficultés rencontrées lors du développement du projet

  • Reconstituer le tracé d’époque de l’antique saumoduc
  • Créer des outils pour tailler à l’ancienne les troncs du saumoduc servant de support aux panneaux didactiques
  • Trouver des matériaux résistants aux chocs thermiques et au vandalisme
  • Condenser en 26 panneaux agréables à lire une odyssée longue de 200 millions d’années
  • Adapter le discours aux enfants à travers une rubrique intitulée « Hé, les p’tits loups! »
  • Coordonner le déroulement du travail entre les différents partenaires

Cadre financier du projet, budget et financement

Budget initial : 196’000.-
Montant alloué : 100’000.-

Evaluation des effets attendus

Suite à la création, en décembre 2009, d’une association pour animer et promouvoir le Sentier du Sel, de nombreux effets positifs sont attendus:

  • promotion du tourisme doux dans la région du Chablais vaudois
  • encouragement à la randonnée intelligente, pour les enfants également
  • diffusion des connaissances sur l’histoire du sel, spécificité de la région
  • relations intercantonales et internationales avec les sites liés à l’histoire du sel
  • poursuite des recherches historiques, en collaboration avec différents acteurs
  • création d’un pôle de compétence sur l’histoire du sel
  • sauvegarde et mise en valeur des vestiges historiques liés à l’exploitation régionale du sel

Contact, informations complémentaires

Association Cum Grano Salis
Sandrina Cirafici, présidente
Avenue de la Gare 18
CH 1880 Bex
internet: www.cumgranosalis.ch
email: info@cumgranosalis.ch

Le Sentier du Sel – Informations pratiques
internet: www.sentierdusel.ch
email: info@sentierdusel.ch

Personne assumant la responsabilité du projet
Sandrina Cirafici, présidente de l’Association Cum Grano Salis
Pierre-Yves Pièce, guide du patrimoine, Association Cum Grano Salis