Récentes actions de l’Agenda 21

En complément à l’article précédent, voici un aperçu des nouvelles actions inscrites dans l’Agenda 21 de la Commune d’Orbe, visant à préserver le patrimoine naturel de la ville, qui ont été menées ces derniers jours.

Tours à hirondelles

Les 2 premières tours à hirondelles de la région ont été installées à Orbe le 4 mars !

L’une au Parc St-Claude et l’autre au début du chemin des Présidents près du Puisoir.

La tour du Parc St-Claude

La tour du Parc St-Claude

Dans son communiqué de presse, la commune cite :

« De retour d’Afrique, les hirondelles virevoltent près de nos habitations dès les premiers jours de chaleur du printemps. Cependant, depuis quelques décennies, elles peinent à nicher. C’est pour tenter de palier à ce manque, que ces deux tours à hirondelles de fenêtre ont été installées. Par cette initiative, la Commune d’Orbe poursuit son engagement afin de préserver le patrimoine naturel de la ville.

Les tours à hirondelles de fenêtre visent à favoriser la nidification de cet oiseau qui se trouve sur la liste rouge des espèces menacées. La Commune d’Orbe fait partie des villes pionnières en Suisse Romande à mener une telle initiative.

La raréfaction des chemins de terre due à l’extension des agglomérations et du bétonnage, ainsi que le manque d’acceptation des colonies dans les villes en raison des salissures sont les principales menaces pour cet oiseau. Cet oiseau fait partie des 50 espères prioritaires à protéger.

Ces tours sont une alternative bienvenue et ont déjà fait leurs preuves dans nos pays voisins. Le service de voirie en a construit deux magnifiques en bois coiffé d’un toit à 4 pans (mât de 5 mètre de haut). Sous le toit de chaque tour sont installés 25 nids artificiels.

L’association Nos oiseaux œuvre depuis 1913 pour l’étude et la protection des oiseaux en Suisse romande. Elle a lancé cette action de pose de tours à hirondelles de fenêtre en Romandie. »

Bravo aux employés de la voirie pour ce magnifique travail !

 

Hôtel à insectes

Un hôtel à insectes a également été installé au Parc St-Claude. Son rôle est d’’attirer les insectes favorables à l’équilibre de la biodiversité des jardins et devrait permettre de polliniser le verger haute-tige (composé de variétés anciennes) ainsi que les vignes déjà plantés dans le parc.

Hôtel à insectes

Hôtel à insectes

Comme pour les tours à hirondelles, cet hôtel est l’œuvre des employés de la voirie !

 

Coup de balai printanier

Après quelques années d’absence, la commune, constatant une accumulation des déchets sauvages à différents endroits de son territoire, a décidé de remettre le « coup de balai printanier à son agenda ».

Cette action est prévue le samedi 5 avril 2014 : coup-de-balais_orbe-2014

Le rendez-vous est à 8h30 au Puisoir

Venez nombreux si vous désirez participer au nettoyage des différents espaces de notre Cité !

L’Agenda 21 d’Orbe

Vivement soutenu et attendu par Les Verts, l’agenda 21 fait sa place dans la vie de notre Commune !

La Municipalité d’Orbe communique aujourd’hui l’état des travaux dans le cadre de l’Agenda 21 d’Orbe. Travaux auxquels Les Verts participent activement, au travers d’activités politiques et citoyennes.

Retour sur quelques uns des petits pas qui ont ébruité l’intérêt d’une telle démarche…

En 2008, L’association du Café de l’environnement et Les Verts urbigènes organisent une soirée débat consacrée à l’Agenda 21 et au développement durable. Parallèlement, nous publions une série d’articles expliquant le développement durable et l’outil Agenda 21 dans le journal local L’Omnibus.

En 2009, Les Verts, par la voix de Christophe Hunziker, et le parti socialiste d’Orbe déposent une motion au Conseil communal « Pour garantir la qualité de vie dans les quartiers« . L’Agenda 21 est appelé de nos voeux… La réponse de la Municipalité à cette motion posera les premiers jalons en vue du lancement d’une démarche Agenda 21.

C’est 2 ans plus tard, en 2011, que le lancement de la démarche sera proposé par la Municipalité (en toute fin de législature !), par le biais d’un préavis, suivi du rapport de commission, accepté par le Conseil Communal après un long, long, long débat de principe !

Aujourd’hui, force est de constater que l’idée a fait son chemin: un premier état des lieux a été fait en 2012 et le processus est lancé…  Depuis un peu plus d’une année, la cadence augmente et les actions prennent de l’ampleur. Saluons cet élan et souhaitons-le bel et bien… durable !

 

Nids hirondelles

Mât avec nichoirs pour les hirondelles, Parc Saint-Claude, printemps 2014.

 

 

Fermeture de la policlinique d’Orbe : Quand rationalisation n’est pas raison…

Nous l’avons appris ces dernières semaines : les eHnv ont agendé la fermeture de la policlinique d’Orbe en mai 2015.

À nos yeux, cette décision est incompréhensible et inacceptable.

S’il est vrai que cette policlinique coûte cher aux eHnv et à La Fondation de l’Hôpital d’Orbe, elle a jusqu’alors été soutenue avec conviction par les Urbigènes, parce que ce service a toujours été considéré comme nécessaire et parce qu’il le deviendra toujours plus, au vu de la croissance démographique à Orbe et dans la région.

Aujourd’hui…

Peut-on vraiment imaginer une ville de 6000 habitants qui ne dispose pas d’un service d’urgences ambulatoires de proximité ? Avec les villages avoisinants, c’est 15’000 habitants que l’on voudrait orienter vers les urgences déjà engorgées d’Yverdon ou vers le site de Saint-Loup dont l’accès reste problématique.

Et demain…

La ville d’Orbe est destinée à grandir et devenir un « pôle de développement régional », conformément au plan directeur cantonal. Aussi, le maintien de la policlinique d’Orbe est plus que jamais nécessaire.

Le sujet sera sur la table du Conseil communal d’Orbe ce jeudi…

Espérons que les eHnv entendront les multiples voix qui s’élèvent contre cette décision !!!Fermeture poli

Vitrines et enseignes: état des lieux de la pollution lumineuse à Orbe.

Eclairage nocturne nuite blanche« Etude de l’éclairage des vitrines et des enseignes lumineuses » La municipalité d’Orbe communique les résultats des études menées en 2012 et 2013 concernant l’éclairage des vitrines et enseignes lumineuses durant la nuit. C’est un important premier pas pour donner suite au postulat des Verts urbigènes:

 » Pour une suppression des procédés de réclame lumineux la nuit  » déposé au Conseil communal il y a presque 4 ans (!), en avril 2010, par Regula De Souza.

Quelles suites seront données à cet état des lieux et cette première campagne de sensibilisation ?