TAMOIL 2014 : ça gaze !

En octobre 2013, le conseiller d’Etat valaisan Jacques Melly, chef du Département de l’environnement, estimait que la raffinerie TAMOIL de Collombey (VS) avait rempli les exigences fixées et pouvait donc reprendre ses activités, après un arrêt de maintenance de 7 semaines.

La réalité diffère du discours politique...

La réalité diffère du discours politique…

Sur le terrain, la réalité diffère. En ce début d’année 2014, plusieurs incidents ont déjà été remarqués sur le site de l’usine.

La raffinerie n'a visiblement pas rempli toutes les exigences fixées

La raffinerie n’a visiblement pas rempli toutes les exigences fixées.

Pour preuve en ce dimanche 19 janvier 2014 : la torchère s’en donnait à cœur joie durant toute la journée et de nombreuses observations ont été signalées sur le site chablair.ch. Avec une hauteur de flamme estimée à plus de 20 mètres – soit la hauteur d’un immeuble de 7 étages – impossible de manquer le triste spectacle !

Une flamme qui devrait se voir depuis Sion ou Lausanne...

Une flamme qui devrait se voir depuis Sion ou Lausanne…

Combien d’années faudra-t-il encore attendre pour constater, comme dans le Haut-Valais, que la pollution est plus grave que prévue ?