A Bex, le printemps prochain sera Vert

Martine Gerber, Pierre-Yves Pièce, Stéphane Wild et Jean-Michel Kohler sur les traces d’Henri François Pittier, naturaliste et botaniste bellerin, pionnier de l’écologie au Costa Rica et au Venezuela.

Une analyse des résultats de la dernière élection au Conseil des Etats révèle que la seule commune du District d’Aigle ayant voté en majorité pour les Vert·e·s est celle de Bex, signe de l’attachement des Bellerin·e·s aux valeurs écologistes. Paradoxalement, de nombreuses initiatives totalement en phase avec les valeurs écologistes fleurissent dans la commune de Bex, mais la représentation politique fait cruellement défaut : aucun·e élu·e Vert·e ne siège au Conseil communal ou au sein de l’Exécutif. Fort de ce constat, plusieurs citoyen·e·s, affilié·e·s ou non au Mouvement écologiste vaudois, ont décidé de relever le gant et de proposer une liste pour les prochaines élections communales, à minima pour le Conseil communal.

Pour en débattre, les personnes intéressées sont cordialement invitées à la séance d’échanges qui aura lieu le mercredi 30 septembre prochain à l’Hôtel de Ville de Bex, à 19h30. Une manière aussi de répondre au municipal socialiste Alberto Cherubini, qui appelle de ses vœux une majorité rose-verte, capable « de mettre en sourdine les intérêts privés ». [communiqué au médias]

Bex : la seule commune verte du district d’Aigle !