DAB+: obsolescence programmée par l’État?

(source: dabplus.ch)

La Confédération a décidé d’arrêter les émissions sur la bande FM en 2024 pour ne plus laisser subsister que le DAB+. C’est ce que j’ai appris en écoutant l’émission A Bon Entendeur du 04.12.2018 sur la RTS. Pour moi qui écoute le plus souvent la radio lors de mes déplacements en voiture, la question qui m’est immédiatement venue à l’esprit est celle de savoir si j’allais devoir changer de voiture en 2024 pour pouvoir continuer à m’informer durant le temps (perdu) de mes rares trajets en auto.

Après avoir réécouté l’émission ABE, je comprends bien que l’exploitation de deux réseaux hertziens FM et DAB+ coûte cher, en particulier pour la SSR. Il y a en effet des millions de francs d’économies à la clé, ce qui tombe bien sachant que la SSR sera soumises à de fortes restrictions budgétaires, malgré le (ou en conséquence du) rejet de l’initiative « no billag » en mars 2018. Mais que coûtera aux citoyens-consommateurs que nous sommes le remplacement de tout nos récepteurs FM par des récepteurs DAB+? Et l’on change d’échelle de coûts lorsqu’il s’agira de remplacer une voiture par un véhicule récent équipé du DAB+!

Il est probablement impossible de remplacer la radio FM de ma Citroën C3 à gaz naturel achetée il y a presque 12 ans (mars 2007) par un modèle DAB+. On me dira que le moment est venu de remplacer ce véhicule qui affiche déjà près de 200’000 km au compteur. Mais mon idée est, dans une perspective de développement durable, de faire durer cette voiture le plus longtemps possible et – pourquoi pas? – jusqu’à 500’000 km. D’autant plus que je ne vois pas d’alternative plus écologique pour mes (rares) déplacements longue distance, par exemple, pour aller entretenir la maison dont j’ai hérité en Espagne et distante de plus de 1000 km de mon domicile.

En creusant un peu, j’ai découvert que le Conseil fédéral suisse s’est engagé à fond dans le DAB+ et contribue directement à l’obsolescence programmée. Selon l’article de wikipedia consacré au DAB+, 33% des véhicules neufs vendus en Suisse en 2017 ne peuvent pas recevoir un signal DAB+. En 2024, ces voitures auront 7 ans et seront frappées d’obsolescence, alors que ma C3 aura atteint l’âge honorable de 17 ans.

Certes, me dira-t-on, on ne peut pas arrêter le progrès. Mais si la Norvège a supprimé la FM en décembre 2017, la Finlande et le Canada ont tout simplement renoncé au DAB+. Alors je plaide en faveur d’un moratoire de 10 ans pour que la Confédération ne favorise pas l’obsolescence programmée et le renouvellement obligatoire d’équipements électroniques auquel d’autres pays ont tout simplement renoncé! Je doute, en effet, que l’énergie consommée sur une telle période par les émetteurs FM qui seraient maintenus représente plus de 1% (au pif) de l’énergie grise nécessaire au remplacement de tout les récepteurs et véhicules concernés.

Il semble qu’il existe des solutions palliatives, comme l’installation d’un adaptateur audio qui utilise l’amplificateur et les hauts-parleurs du véhicule (par exemple, Pure Highway 600 DAB+ à CHF 167.- chez Digitec). Encore faut-il installer une antenne spéciale, ce qui, selon l’émission ABE, porte le coût de l’opération à environ CHF 400.-. Voilà un sujet auquel les gilets jaunes seraient sensibles, s’ils existaient en Suisse…

10 réflexions au sujet de « DAB+: obsolescence programmée par l’État? »

  1. Mais l homme est intelligent et on pourra replcer la radio seulement oi mê avoir un adaptateur qui convertira DAB pour les ancienne radios ! Faut pas toujours peindre le diable sur la muraille!

    • Bonsoir,
      Au fond, je ne proposerais pas un moratoire si l’OFCOM avait interdit la commercialisation en Suisse de récepteurs incompatibles avec la DAB pour éviter qu’ils deviennent des déchets inutilisables par ses décisions!
      Je note que l’OFCOM est bien conscient du problème, puisqu’il a déjà reporté de 2019 à 2024 la fin de la bande FM…
      Encore une fois, je n’ai rien contre le progrès, en particulier lorsque cela permet de réduire la consommation d’énergie et d’accroître la diversité des médias. Mais ce n’est pas pour autant que je peux cautionner le gaspillage et l’obsolescence programmée par la Confédération elle-même!
      Cordialement.

      • Ce que je proposerai serait plutôt une libéralisation des réseaux hertziens, actuellement contrôlés par l’OFCOM, ceci en réponse à la régulation du DAB. Si je vous suis en ce qui concerne le gaspillage et le progrès, je pense qu’une réflexion devrait être portée au delà de ces paramètres. Il ne faut pas oublier que si le tout numérique permet de diffuser et réceptionner par des tuyaux sur l’ensemble de la planète, des robinets et des filtres peuvent toujours agir tant à bon qu’à mauvais escient…

  2. Dès 60.- chez digitec et pour descendre en Espagne il y a des trains ou de louer un véhicule plus moderne juste pour la durée du déplacement…

    • Pas de souci pour moi. Je suis assez bricoleur pour pouvoir m’adapter techniquement ou, si je n’en ai pas le temps, prendre une brassée de CD avec moi pour ne pas conduire idiot…
      Mais je pense sincèrement qu’il y a des gens qui vont se sentir piégés et remplacer un récepteur en bon état qui était déjà obsolète au moment de l’achat! Encore une fois, il eût été plus logique d’interdire la commercialisation de ces appareils dès l’instant où la décision a été prise de supprimer la bande FM (sauf erreur, en 2005).
      Cordialement.

  3. Hello François,
    Tu pourras écouter ton poste fm au-delà de 2024 dans ta voiture, car si ta rts abandonne cette bande, d’autres stations (très -trop- nombreuses) persisteront… La tsr diffuse déjà actuellement en DAB+. J’ai acheté un appareil à chf 39.- (pop, Interdiscount) qui est très satisfaisant. Il faut reconnaître que la fm devient trop engorgée et à beaucoup perdu de ses avantages passés.

    • Bonsoir Jean-Frédéric,
      En effet, il devrait exister des solutions et j’ai déjà suggéré à La Bonne Combine de proposer un forfait avantageux et efficace de mise à niveau pour les voitures non équipées de la DAB+.
      Reste que l’émission ABE parle d’un budget non-négligeable de CHF 400.- pour cela et que le site de la Confédération https://www.dabplus.ch/fr renvoie dans ce cas à votre garagiste, qui, à mon avis, a des compétences en mécanique plus qu’en radio numérique.
      Plus choquant pour moi est le fait que la Confédération fasse, sur cette page d’accueil, de la publicité pour les sociétés privées Pure, Digitec et M-Electronics. D’autant plus que ceux-ci vendent toujours des radios FM, comme le Durabase Mondial Portable à CHF 19.90 (+CHF 7.95 pour un jeu de piles). Si ce n’est pas du prêt-à-jeter, je ne sais pas comment il faut appeler ça!!!

  4. Très bonne question, et si cela était le cas, d’autres pourraient aussi se poser. Si l’usage des ondes hertziennes est assez simple à mettre en place par des individuels ou groupes citoyens, par exemple en cas de guerre, de résistance populaire ou plus simplement pour se donner un droit de parole, cela deviendrait bien plus compliqué avec le DAB pour résister aux atteintes à la démocratie. C’est un peu comme l’argent numérique. Le jour ou la monnaie solide aura cessé d’exister, des organes (d’états ou d’élites criminelles) auront tous les pouvoirs de surveillance, de manipulation et de privation des libertés.

  5. Bonjour François,
    Je fut comme toi fort irrité de l’abandon de la FM par un service public que nous finançons bon gré mal gré. Mais plus encore par le passage de la DAB à la DAB + qui s’est effectué en quelques années seulement ce qui a eu pour conséquence direct de devoir mettre au rebut des appareils quasi neufs et sans autre alternative ! Cette dictature technologique n’est cependant qu’à ces débuts arrivent bientôt la technologie 5G et notre future dépendance aux objets connectés et dirigés pour le seul profit des actionnaires et vendeurs technoideologiques.
    Mais que ne ferions nous pas pour un bonheur bercé d’illusions prophétiques d’un monde meilleur car plus connecté ? A l’aube de cette nouvelle année il est peut-être temps de se poser encore quelques questions sur nos résolutions pour 2019 et se rapprocher de l’humain plutôt que de la machine. BIen. à toi et tes proches amitiés Yves

    • Cher Yves,

      Je suis désolé d’avoir validé ton post avec autant de retard, mais je suis franchement débordé. Et peut-être insuffisamment addict aux réseaux sociaux et autres… 😉

      Ce jour-là, je me trouvais dans la maison héritée de mon père, il y a 4 ans, dans le sud de la Catalogne au milieu de 2 hectares d’oliveraie: chauffage central au bois, eau chaude solaire et même four solaire!… A quatre pattes pour refaire les joints des dallages de la terrasse…

      Amitiés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *