Économie circulaire ET collaborative!

(Source: AFNOR, projet de norme XP X30-901 sur l’économie circulaire)

C’est mon ami Alain Guye – l’un des promoteurs du référentiel et de la certification EcoEntreprise – qui me l’a signalé hier. L’AFNOR (organisme français de normalisation) a élaboré une norme en faveur de l’économie circulaire (XP X30-901) et la France a pris le leadership d’un comité technique de l’ISO (International Standardisation Organisation) sur le sujet (ISO TC 323) « pour réunir des professionnels désireux d’élaborer la norme internationale, sur les bases du texte tricolore ». Cocorico!

Je suis évidemment très heureux de cette initiative française (d’autant plus que je suis double national franco-suisse par mariage). J’ai donc souhaité prendre connaissance de la norme élaborée par l’AFNOR. Je pensais naïvement pouvoir la télécharger sur le web. Malheureusement, à mon plus grand dam, la norme AFNOR XP X30-901 Economie circulaire – Système de management de projet d’économie circulaire – Exigences et lignes directrices ne peut être consultée que moyennant l’achat d’un PDF à EUR 200.28 HT (EUR 240.34 TTC) qui ne peut être lu que par 3 personnes (!?!) ou la souscription d’un abonnement donnant droit au téléchargement d’un certain nombre de normes sur une durée plus ou moins longue.

Sachant que l’économie circulaire est principalement portée par les tenants de l’économie collaborative, souvent appelée économie du partage, j’avoue que cela me choque. D’autant plus que l’élaboration de ladite norme s’est faite principalement – si ce n’est exclusivement – avec des financement publics ou parapublics. La logique voudrait que ces résultats puissent être accessibles et discutés par tout un chacun.

Mais le plus grave est que cette « barrière tarifaire » empêche une large diffusion de la norme et des concepts sous-jacents. C’est parfaitement contre-productif! Si l’économie circulaire devait permettre de réorienter l’économie vers la durabilité – ce que je crois – il faudrait au contraire rendre ces idées accessibles à l’échelle planétaire.

PS: Je crois que je vais aller m’acheter un gilet jaune. Et tant pis s’il n’est pas certifié AFNOR!

Obsolescence déprogrammée: why! et La Bonne Combine en pionniers


(Source: RTS, A Bon Entendeur, 24.04.2018)
Le 24 avril 2018, l’émission de défense des consommateurs « A Bon Entendeur » de la Radio Télévision Suisse (RTS) était entièrement consacrée à l’obsolescence programmée et surtout aux possibilités de plus en plus nombreuses de la déjouer. L’enquête fait une large place à La Bonne Combine, atelier de réparation en tous genres que j’ai créé il y a 38 ans, et aux ordinateurs durables why!, que j’ai lancé en 2012 (mon Dieu, ça file!). Lire la suite

Le commerce des pièces détachées d’occasion est international

(Source: pchub.com, site singapourien de vente de pièces pour l’informatique)

Ce samedi 24.03.2018, nous étions trois collaboratrice et collaborateurs why! invités aux Journées du Logiciel Libre de Lyon (JDLL 2018) pour tenir un stand de présentation des ordinateurs durables why! sous GNU/Linux et à faire une conférence sur la durabilité planifiée (par opposition à l’obsolescence programmée). L’occasion de faire de belles rencontres et de glaner quelques bonnes idéesLire la suite

Économie collaborative: le cas des batteries du Fairphone 1

(Source: https://forum.fairphone.com/t/gb-de-generic-battery-to-replace-fp1-battery-shorter-1-800mah/30590/29)

Lancé en 2013, le smartphone « éthique » Fairphone 1 n’est déjà plus réparable. Il n’est même plus possible de se procurer l’accumulateur Li-ion, qui est pourtant le composant qui présente la durée de vie la plus faible (24-36 mois) pour ce type d’appareil. Mais c’était sans compter avec les réseaux sociaux et l’économie collaborative… Des solutions fleurissent de partout pour contrer les dérives du prêt-à-jeter. En me rendant, aujourd’hui, chez itopie à Genève, qui a décidé de proposer les ordinateurs durables why! sous GNU/Linux et qui revend les Fairphone que lui livre why! open computing, j’ai découvert qu’ils avaient une solution à proposer aux consommateurs qui souhaitent simplement faire durer leur Fairphone 1 en remplaçant la batterie par une batterie Huawei adaptable… Lire la suite

Réemploi vs recyclage: demain à l’échelle industrielle?

(Source: http://www.instructables.com/)

Les appareils obsolètes ou même défectueux recèlent des composants fort utiles. J’ai récemment épinglé sur mon mur Pinterest ce catalogue de 8 idées de réutilisation d’un vieux disque dur d’ordinateur sur www.makeuseof.com. Parmi celles-ci, cet intriguant support pour couteaux en « bois aimanté ». Et si la récupération de ces composants s’organisait à grande échelle pour alimenter des projets industriels? Lire la suite

why!, les ordinateurs programmés pour durer

(source: 24 Heures, édition du 15.08.2017, photo Dominic Favre)

Dans le cadre de sa série de l’été « Demain la Suisse » consacrée aux projets existants qui concrétisent les objectifs du Développement Durable, le quotidien 24 Heures a publié, le 15 août 2017, une belle page pour présenter les ordinateurs durables why!…

L’article n’étant accessible qu’aux abonnés, je publie la page en question avec l’accord de la rédaction. Lire l’article complet: 2017.08.15_24heures_LAUSANNE_page_24.pdf, 473 ko.

Combien jetons-nous d’or à la poubelle?

(source: huffpost.com)

Voilà des mois que la question me taraude: comment récupérer l’or qui se trouve sur la puce de nos cartes de crédit, de débit, de fidélité…? En qualité de président du Festival du Film Vert, j’ai eu l’occasion de voir l’an dernier le documentaire de Daniel Schweizer, « Dirty Gold War« , qui rappelle les conditions innommables dans lesquelles ce métal rare est extrait et commercialisé. Alors, jeter une carte bancaire contenant de l’or m’est moralement interdit. Même si la quantité est infime, il m’est avis que multipliée par des milliards, cela n’est certainement pas négligeable… Lire la suite

Bonne Combine 2.0: piecedelta.eu s’y est déjà mis

(Source: piecedelta.eu, pièces détachées pour ordinateurs portables)

Un certain retard a été pris dans le développement de mon ambitieux projet de Bonne Combine 2.0. Pendant ce temps-là, d’autres s’y mettent, à l’instar de Pièce Delta, boutique en ligne découverte par hasard, qui commercialise des pièces de rechange d’occasion pour les ordinateurs portables. Lire la suite

Bonne Combine 2.0: electrodocas.fr s’y est déjà mis

(Source: electrodocas.fr, pièces électroménager d’occasion)

Un certain retard a été pris dans le développement de mon ambitieux projet de Bonne Combine 2.0. Pendant ce temps-là, d’autres s’y mettent, à l’instar de Electrodocas, boutique en ligne découverte par hasard, qui commercialise des pièces de rechange d’occasion pour l’électroménager. Pour une collaboration avec La Bonne Combine, les efforts pourraient se concentrer sur le grand référentiel des pièces de rechange permettant la commercialisation de composants (déchets) pour réparer et faire durer d’autres machines. Chaque appareil vendu dans le monde finit par devenir un déchet dont les composants représentent une valeur d’usage potentielle au moins 100 fois plus grande que la valeur des matières premières dont ils sont constitués. Le potentiel est immense! Lire la suite

Héritage: suite et fin

(source: couverture Générations No 84, novembre 2016)

Je ne pensais pas faire la une d’un magazine à côté de Darius Rochebin… Suite à l’article de blog intitulé « Petites histoires d’une succession« , Générations a souhaité publier, en novembre 2016, une interview sur la gestion de la multitude d’objets hérités de mon père et donner quelques témoignages touchants de personnes ayant acheté certains d’entre eux. Avec l’autorisation de l’éditeur, je publie ici l’article en question (pdf, 489 Ko). Lire la suite