Priorité aux capteurs solaires thermiques dans les sites protégés

Installation PV EPFL Solstis

(source: http://www.solstis.ch, installation photovoltaïque sur les toits de l’EPFL)

La décision courageuse du Conseil fédéral de sortir du nucléaire a encore accru la tension et les antagonismes entre la promotion des nouvelles énergies renouvelables et la protection du patrimoine b ti. Le département des infrastructures étant en charge des monuments historiques, j’ai donc décidé de faire évoluer les critères d’appréciation des projets en les clarifiant. Mes propositions, relayées par les médias, n’ont pas toujours été bien comprises. Cet article vise à apporter les précisions utiles. Lire la suite

Plus d’inspiration pour soutenir l’éolien

éolienne

(source http://www.aci-elec.fr)

Personnellement, j’ai toujours trouvé que les éoliennes étaient de beaux objets, capables de modeler et rythmer le paysage. Enfant, j’ai visité avec émerveillement le plateau de Lassithi en Crète et ses “dix mille moulins à vent”. D’autres ont été charmés par les moulins hollandais. Certes, les éoliennes sont des objets étrangers au paysage et constituées de matériaux artificiels, mais elles répondent aussi et surtout aux lois de la nature dans leurs formes et leur positionnement dans l’espace. C’est dire si je suis consterné de voir les promoteurs de l’éolien de plus en plus acculés à la défensive. Et si l’on passait à l’offensive? En postulant que les éoliennes peuvent être belles. En misant sur leur pouvoir d’attraction. En lançant aux urbanistes paysagistes le défi d’intégrer ces silhouettes majestueuses dans notre environnement (largement b ti) de manière si remarquable que, dans leur voisinage, les habitants finissent par réclamer la protection de ces nouveaux paysages, à l’instar de Lavaux (Patrimoine mondial de l’UNESCO) dont chacun sait qu’il s’agit d’un paysage entièrement artificiel. Lire la suite

L’Etat de Vaud encourage l’innovation dans le bois-énergie

camions O. Bise

(source http://www.obise.ch/)

Le 9 septembre 2010, j’ai eu l’immense satisfaction d’assister, en présence des médias, à la première livraison de pellets écologiques qui seront utilisés pour chauffer l’ensemble du site de formation de Marcelin à Morges. Cette installation de 800 kilowatts de puissance (l’une des deux plus grandes chaufferies à pellets de Suisse romande) alimente, combinée avec une chaudière d’appoint et de secours fonctionnant au gaz naturel, un important réseau de chauffage à distance. Les pellets fourniront 80% des besoins totaux. En période estivale, lorsque la chaufferie à bois est éteinte, 110 m2 de capteurs solaires couvrent les besoins en eau chaude sanitaire. La réelle nouveauté concerne l’origine des pellets fournis par Enerbois SA, filiale à 50% de Romande Energie SA. Ils proviennent de la sciure produite par la scierie Zahnd SA de Rueyres (VD) après séchage avec la combustion des écorces, donc sans émission de CO2. Pour couronner le tout, le bois utilisé par la scierie provient essentiellement de forêts certifiées FSC (Forest Stewarship Council), dont les forêts cantonales et communales vaudoises font partie. Bel exemple de développement durable et d’économie de proximité! Lire la suite

Aux antipodes de la fusion nucléaire: le photobioréacteur à hydrogène

Rohrreaktor Karlsruhe

(source http://www.mvm.uni-karlsruhe.de)

Mon attention a été attirée par un article paru dans le journal de la CVCI de mars 2010 qui signalait les recherches en cours à la HEIG d’Yverdon-le-Bains sur une algue unicellulaire – Chlamydomonas reinhardtii – capable de produire de l’hydrogène par photosynthèse. Sachant que les réacteurs expérimentaux ressemblent à une simple “tuyauterie” utilisant de l’eau et de la lumière, que la pile à hydrogène existe déjà (transformation directe en électricité) et que le moteur électrique est parfaitement m trisé, voilà qui fait rêver. Au contraire de la technologie nucléaire: dangereuse, nécessitant des investissements pharaoniques, dont l’extraction du combustible produit à elle seule des dégats considérables sur l’environnement, sans parler des déchets dont on ne saura probablement jamais qu’en faire. Lire la suite

Politique climatique et “société à 2000 W”: le Conseil d’Etat s’engage

planète Terre

De nombreuses mesures permettant de lutter contre le réchauffement climatique et de tendre vers une “société à 2000 watts” ont été mises en place par le Canton ces dernières années. Ces mesures concernent la politique énergétique et le domaine des b timents, mais également les domaines de l’agriculture et de la sylviculture, de l’économie, du développement territorial et de la mobilité. Le Conseil d’Etat est décidé à les renforcer pour atteindre les objectifs de l’Agenda 21 cantonal. Le 2 juillet 2009, il a répondu au postulat Pierre Zwahlen lui demandant de prendre des mesures cantonales contre le réchauffement du climat et à celui de l’ancienne députée Eliane Rey lui demandant d’agir pour que le Canton de Vaud devienne précurseur d’une société à 2000 watts (voir rapport du Conseil d’Etat). Aucun média n’a commenté ce rapport. Il faut dire que le jour de la publication du communiqué de presse, l’actualité était ailleurs: le petit ami de Miss Suisse racontait son dépit amoureux et “24 Heures” en faisait la une et sa manchette… Lire la suite

L’AIE accusée de sous-estimer le potentiel des énergies renouvelables

éolienne

Chiffres à l’appui, Energy Watch Group accuse l’Agence Internationale de l’Energie (AIE) de systématiquement sous-évaluer le potentiel offert par les énergies renouvelables. Dans un rapport rédigé sous la responsabilité du Conseiller national et économiste Rudolf Rechsteiner, publié en décembre dernier, Energy Watch Group observe par exemple que l’AIE prédisait en 1998 que la production mondiale d’énergie éolienne atteindrait 47,4 MWh en 2020. Or cette valeur a, dans les faits, été dépassée en 2004 déjà. Voir le rapport (pdf 5,6 Mb).

Photovoltaïque: une énergie du futur à développer maintenant

photovoltaique.jpg

En Allemagne, une fronde de libéraux et conservateurs voulait réduire de 30% la rémunération garantie pour l’électricité d’origine solaire. Le raisonnement économique – donc à courte vue – consistait à observer que le photovoltaïque absorbe 20% des aides aux énergies renouvelables alors qu’il ne produit que 0,4% de l’électricité. Le gouvernement – de centre droite – maintiendra cependant un important subventionnement à cette forme d’énergie, car il prend aussi en compte ce que l’on appele parfois le deuxième et le troisième dividende. Lire la suite

Nobuo Tanaka, directeur de l’Agence Internationale pour l’Energie Atomique?

nobuo-tanaka.jpg

Nobuo Tanaka est Directeur exécutif de l’Agence Internationale de l’Energie (AIE). Cette dernière a publié fin 2007 un rapport d’évaluation de la politique suisse de l’énergie. Lors de la conférence de presse qu’il a tenu avec Moritz Leuenberger et selon l’ATS, M. Tanaka a plaidé pour l’autorisation de construire de nouvelles centrales nucléaires en Suisse. Ses déclarations pourraient laisser penser qu’il a été muté à la tête de l’Agence Internationale pour l’Energie Atomique (AIEA). La différence n’est somme toute que d’une lettre… Lire la suite

Miracle de la Greenbox: l’important c’est le besoin d’y croire!

greenbox.jpg

L’agence de presse Reuters publiait le 17 juillet dernier une information largement reprise dans les médias sur une invention qui a tout du miracle. La Greenbox pourrait remplacer le pot d’échappement de nos voitures, y retenir 95% du CO2 et des NOx, lesquels seront utilisés pour nourrir des algues dont on tirera un carburant de synthèse. La boucle est bouclée! Oubliée la peur des changements climatiques! Evidemment, aucune information ne filtrera sur le fonctionnement de ce qui est pour l’heure une boîte noire dont les secrets sont jalousement gardés. Lire la suite

L’Etat concrétise l’objectif d’une société à 2000 W dans ses b timents

rtemagicc_image-071003-cern-bursins1.png

Après avoir été la première construction suisse répondant au label Minergie-Eco, le nouveau Centre d’entretien des routes nationales de Bursins vient de se voir décerner le Prix Solaire 2007 (voir le communiqué de presse du Conseil d’Etat). Ce b timent couvre 40% de ses besoins en chaleur et en eau chaude gr ce au solaire actif et passif, le solde avec une centrale au bois et sa consommation électrique est entièrement couverte par du photovoltaïque. Il ne s’agit pas là d’une réalisation alibi. En effet, le Conseil d’Etat a décidé cette semaine de demander au Grand Conseil un crédit de 22 millions de francs pour financer une deuxième tranche pour l’assainissement énergétique des quelque 1’100 bâtiments chauffés gérés par le DINF (voir le communiqué de presse du Conseil d’Etat). Lire la suite