CFF en Suisse romande: le “feu d’artifice” continue!

(source: http://www.rts.ch/la-1ere/programmes/le-12h30/?date=26-04-2012; photo Laurent Gilliéron – Keystone)

Depuis la mise en service du nouvel horaire Rail 2000, en décembre 2004, le trafic voyageur entre Genève et Lausanne a crû de plus de 50%, soit un peu moins de 10% par année. C’est énorme! Ce que l’on sait moins, c’est que le nombre de voyageurs a augmenté dans la même proportion entre Vevey et Lausanne. La décision des CFF, il y a un an, d’affecter à l’arc lémanique les nouvelles rames à deux étages (+33% de places assises) et de doubler la cadence des trains Regio Express (RE) entre Genève et Lausanne mérite d’être saluée et montre que l’ancienne régie fédérale sait apporter des réponses efficaces et rapides. Une demi-heure sur deux, le RE poursuivra sa course jusqu’à Vevey (gain de capacité) et jusqu’à Romont (avec arrêt à Palézieux en substitution de l’IR Berne – Genève qui ne pourra plus s’arrêter). A noter, au plan symbolique, que ces nouvelles rames, inaugurées aujourd’hui avec ma collègue genevoise Michèle Künzler, et qui circulent depuis janvier dans la région de Zurich, seront en service chez nous avec seulement une année de retard sur la capitale économique du pays… La dynamique de la Métropole lémanique est parfaitement perçue par les CFF et j’escompte bien qu’il en ira de même sous la coupole fédérale au moment de décider du programme d’investissement pour l’infrastructure ferroviaire. Lire la suite

2 milliards de francs pour les infrastructures de transport

RER vaudois

(source: http://www.voielibre.ch)

Dernière ligne droite pour moi, et grosse accélération en matière d’infrastructures de transport. Le canton de Vaud avait dû provisionner aux comptes 2010 CHF 325 mios pour la péréquation financière intercantonale (RPT). Heureusement, cette facture n’arrivera jamais et le Conseil d’Etat a pu réaffecter cette somme au développement des infrastructures de transport, en complément des budgets d’investissement déjà planifiés. Ainsi, entre 2012 et 2018, les moyens engagés dans ce domaine seront-ils doublés! En ajoutant les parts à charge de la Confédération et des communes, ce sont en effet CHF 1,4 milliard qui seront engagés pour adapter nos infrastructures de transport à l’évolution des besoins. Il faut encore ajouter les garanties d’emprunts accordées aux entreprises de transport concessionnaires (ETC) pour leur permettre d’acquérir du nouveau matériel roulant et les dépôts-ateliers nécessaires à leur entretien à hauteur de CHF 600 mios. Au total, ce sont bien CHF 2 mias qui seront investis en l’espace de 7 ans. Du jamais vu! Lire la suite

Semaine européenne de la mobilité: mobilisation vaudoise

participating_cities2051.jpg

(source: http://www.mobilityweek.eu)

Jusqu’en 2005, le thème de la mobilité n’était guère présent dans le canton de Vaud. La ville de Lausanne organisait une manifestation symbolique en fermant une rue à la circulation, le jeudi, sous le slogan “en ville sans ma voiture”. Cette manifestation permettait à bon nombre de convaincus de la “mobilité durable” de se retrouver (ATE, TL, CFF, Mobility Car sharing, Pro Vélo, etc.). Je suis très heureux de constater que, pour la sixième année consécutive, un grand nombre de villes, mais aussi de communes plus petites et d’organisations privées se sont mobilisées durant une semaine, du 16 au 22 septembre 2011, dans le canton de Vaud pour faire avancer la cause d’une mobilité plus durable (voir http://www.i-love-mobilite.ch/). Sur 2051 collectivités publiques en Europe, deux étaient suisses: la ville de Bienne et… le canton de Vaud (voir http://www.mobilityweek.eu). Lire la suite

Voiture électrique: virage technologique ou mirage écologique?

voiture électrique

(source: http://cifatpopa.unblog.fr/2008/04/07/les-voitures/#)

J’ai reçu l’autre jour une magnifique brochure de propagande pour la voiture électrique (pdf, 7,12 Mo) éditée par le Forum suisse de la mobilité électrique. Cette organisation a été créée par le TCS et les électriciens suisses. Pas étonnant, dès lors, qu’elle plaide pour une “écologisation” de la voiture et l’utilisation accrue d’une énergie “propre” (“zero emission”), l’électricité, plutôt que pour une modification des notre mobilité. A l’heure où le Conseil fédéral propose de sortir du nucléaire – notamment au travers d’une réduction de nos consommations d’énergie électrique – on peut s’étonner de ce que certains imaginent des projets qui accroissent la demande. Lire la suite

Comme sur des rails!

MCBA depuis les rails

(image de synthèse; voir dossier complet sur le site du nouveau Musée Cantonal des Beaux-Arts)

En tant que chef du Département des infrastructures, je peux me réjouir du choix du lauréat au moins à trois titres. En qualité de ministre des Transports, car le choix de ce site a servi de catalyseur d’un projet bien plus vaste de modernisation du noeud ferroviaire de Lausanne et de sa gare centrale, au titre de responsable politique des monuments historiques, mais aussi en qualité de Conseiller d’Etat chargé de la mise en oeuvre de la stratégie immobilière de l’Etat. Le vernissage de l’exposition présentant les résultats du concours d’architecture et d’urbanisme, jeudi 16 juin dans la halle aux locomotives de la gare de Lausanne, aura été une première occasion de communiquer mon enthousiasme pour ce projet. A entendre les commentaires du public nombreux venu découvrir le 1er prix, je constate avec satisfaction que ce nouveau MCBA est vraiment bien accueilli. Lire la suite

Un AG moins cher et 300 millions de plus dans la caisse des CFF

Contrôle AG CFF

(source: Tribune de Genève, photo Dominc Favre)

Comme titrait la Tribune de Genève le 5 mai dernier, “l’abonnement général reste une bonne affaire” pour les usagers. Par ailleurs, il manque au moins CHF 1 milliard par an pour entretenir et développer le réseau ferré suisse (dont CHF 500 mios juste pour l’entretien des rails, des lignes de contact, etc.) et CHF 300 mios pour financer le programme de modernisation et d’extension du matériel roulant (CHF 20 milliards jusqu’en 2025). C’est ainsi que Doris Leuthard prévoit d’augmenter les tarifs CFF d’environ 10% pour financer une partie du programme Rail 2030 et que les CFF envisagent des hausses successives de 3% par an. Au total, dans les 5 ans à venir, il faut s’attendre à une hausse de 25% du prix des transports publics. Sans augmentation substancielle du prix des carburants, cela ne manquerait pas de conduire à un report de trafic du rail vers la route et à une congestion définitive du réseau routier, en totale contradiction avec les objectifs climatiques et d’aménagement durable du territoire. Dans ce contexte, la tentation est forte d’augmenter massivement le prix de l’abonnement général (AG), sachant qu’un partie de la clientèle y trouverait encore son intérêt, alors que le prix du billet sans demi-tarif soutient déjà mal la comparaison avec les liaisons aériennes low cost. Il existe cependant une alternative innovante permettant de réduire le prix de l’AG pour les utilisateurs irréguliers et de l’augmenter pour les “grands pendulaires” qui avalent 50’000 km et plus chaque année, sans pour autant inciter ces derniers à reprendre la voiture. Le modèle que j’ai proposé aux CFF a fait l’objet d’une appréciation “polie” par l’ancienne régie, mais il a été globalement salué par un article de la NZZ (voir l’article de Paul Schneeberger du 31.05.11). Et même les lecteurs du Blick semblent majoritairement favorables à cette idée (voir le sondage du Blick). Lire la suite

Léman 2030: le chantier du siècle est engagé!

IC Dosto Wacco

(source: http://railsuisse.xooit.com/t2344-Nouveaux-bogies-WACCO-Bombardier.htm)

On a parlé de “commande du siècle” lorsque, fin 2010, les CFF ont adjugé à Bombardier la construction des nouveaux Intercity à deux étages avec compensation du roulis (voir ci-dessus photo des premiers tests). Pour faire rouler ces nouvelles compositions de 400 mètres de long et accroître ainsi la capacité de transport entre Genève et Saint-Gall, sur la ligne du Plateau, il faut aménager les gares de Lausanne et Genève, de même que réaménager le “noeud de Lausanne”. Il est tout aussi indispensable d’offrir une cadence à 15 minutes sur les RER desservant les agglomérations franco-valdo-genevoise et Lausanne-Morges, ainsi que sur les Régio Express. Voilà résumés les enjeux du programme baptisé Léman 2030. Mercredi 4 mai 2011, ma collègue genevoise Michèle Künzler et moi-même participions à la première réunion du comité de pilotage stratégique, avec les CFF et l’Office fédéral des transports (voir le communiqué de presse commun du 05.05.11). Véritable chantier du siècle, ce programme est maintenant inexorablement engagé. Lire la suite

Les transports publics gagnent des parts de marché sur la voiture

gare m2

(voir vidéo du BIC sur Daily Motion)

C’est devenu une tradition. Pour la quatrième année consécutive, j’ai pu présenter, lors d’une conférence de presse le 11 avril 2011, le bilan de la mobilité des Vaudoises et des Vaudois en 2010. Et, pour la quatrième fois, on constate que les transports publics gagnent des parts de marché sur la voiture. Ainsi, l’objectif ambitieux inscrit dans le programme de législature 2007-2012 du Conseil d’Etat devrait-il être atteint: le trafic individuel motorisé pourrait être réduit à 70% en 2012, contre 77% en 2000. (voir la présentation du 11.04.11, pdf 1,9 Mo) Lire la suite

CGN: tout est bien qui commence bien…

La Suisse

C’est avec une immense satisfaction et une grande reconnaissance à l’égard des nombreux acteurs de la saga CGN que j’ai pu prendre acte du vote unanime du Grand Conseil, le 5 avril dernier, qui a validé, dans un deuxième débat immédiat, la vaste opération de restructuration / assainissement de la compagnie de navigation et la rénovation du “Vevey”, du “Ville de Genève” et du chantier naval d’Ouchy. Le moins que l’on puisse dire, c’est que ce n’était pas gagné d’avance! Avec ce vote, on ne peut plus clair, il est maintenant possible aux différents protagonistes de finaliser les structures, la gouvernance et le financement de la navigation touristique et des transports publics sur le Léman. Dans les mois qui viennent, je vais m’employer à poser les bases solides d’une activité qui doit s’inscrire dans la perspective du développement durable. (voir l’exposé des motifs et les décrets CGN validés par le Grand Conseil) Lire la suite

Transit alpin: parviendrons-nous à respecter le mandat populaire?

trafic marchandise à travers les Alpes

(source OuestRail)

Le 3 mars 2011, le DETEC annonçait une forte hausse du trafic de marchandises à travers les Alpes (voir le communiqué de presse). Le ton du communiqué pourrait laisser à penser que Doris Leuthard, ancienne cheffe du département fédéral de l’économie, serait assez heureuse de retrouver les chiffres “d’avant la crise”. Le DETEC constate qu’avec 1’257’000 courses de camions, l’objectif fixé par la loi sur le transfert du transport de marchandises (650’000 camions par an) est loin d’être atteint et que même l’objectif intermédiaire de 1’000’0000 de trajets ne sera pas atteint en 2011. Lire la suite